GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    WikiLeaks révèle comment l’Arabie saoudite achète ses soutiens

    media Le roi Salman, le 27 janvier 2015, à Riyad. REUTERS/Jim Bourg

    WikiLeaks, qui assure être en possession d'un demi-million de documents concernant l’Arabie saoudite, a commencé à en diffuser 70 000 qui incluent des communications d'ambassades, des échanges de courriers électroniques entre diplomates et des notes préparées par d'autres organismes du royaume saoudien.

    Principal enseignement des bonnes feuilles publiées par WikiLeaks : l'Arabie saoudite a souvent recours au carnet de chèques pour s'assurer du soutien de grands médias arabes et de personnalités politiques du Moyen-Orient.

    Exemple parmi tant d'autres, l'Arabie saoudite a financé des partis politiques libanais et de grands médias pour accroître son influence diplomatique. Ainsi, la chaîne de télévision libanaise MTV, hostile au Hezbollah chiite et au régime syrien de Bachar el-Assad, a obtenu d'après ces documents un financement saoudien de deux millions de dollars.

    Aide financière du royaume

    D'après les câbles de WikiLeaks, journalistes, politiciens et autres personnalités de tous bords, notamment au Liban, ont sollicité l'aide financière du royaume et la réponse saoudienne a été liée au degré d'allégeance des uns et des autres. Un autre document indique que la France a demandé en 2012 à l'Arabie saoudite un « point d'appui » à Jeddah (Ouest) pour le stockage d'armes, de munitions et d'équipements destinés à des unités luttant contre la piraterie maritime.

    D'autres documents confirment le grand train de vie de certains membres de la famille royale, comme cette princesse qui a laissé en 2009 une ardoise de plus d'un million d'euros représentant une facture impayée à une compagnie de taxi de luxe en Suisse.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.