GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Mort de Saoud al-Fayçal, ancien chef de la diplomatie saoudienne

    media Le prince Saoud al-Fayçal, ancien chef de la diplomatie saoudienne. REUTERS/Amr Abdallah Dalsh

    Le prince Saoud al-Fayçal, 75 ans, a été le chef de la diplomatie de l'Arabie saoudite pendant 40 ans avant d'être relevé de ses fonctions en avril denier. Il est décédé, a annoncé sa famille ce jeudi 9 juillet.

    Avec notre correspondante à Riyad,  Clarence Rodriguez

    Ces derniers mois, le prince Saoud al-Fayçal avait de plus en plus de difficultés à marcher. Il avait d’ailleurs subi une opération du dos aux Etats-Unis. Son pas était lent, le dos de plus en courbé et la voix parfois inaudible.

    De 1975 à avril 2015, quarante ans ministre des Affaires étrangères, Saoud al-Fayçal détenait le record du monde de longévité à ce poste. En avril dernier, usé, il a été remplacé dans ses fonctions par l’ambassadeur du royaume aux Etats-Unis, Adel al-Jubeir. Malgré ce remaniement voulu par le roi Salman, il continuait à conseiller le souverain. Il lui arrivait même de participer à des rencontres en présence de diplomates étrangers.

    Durant ces quatre dernières décennies, il avait servi quatre monarques saoudiens. Fin diplomate, il était apprécié tant dans le royaume que sur la scène internationale. Comble de la coïncidence, l’ancien patron de la diplomatie saoudienne est décédé le jour où Reporters sans frontières met au grand jour des câbles inédits de WikiLeaks prouvant comment les autorités et la diplomatie saoudienne achètent les médias étrangers pour renvoyer une image positive du royaume à l’international.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.