GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 24 Juillet
Jeudi 25 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Accords sur le nucléaire iranien: Ali Khamenei appelle à la méfiance

    media L'ayatollah Ali Khamenei, guide suprême de la révolution islamique en Iran. REUTERS/Photo d'archives

    L’accord de Vienne conclu mardi 14 juillet entre les grandes puissances du groupe « 5+1 » et l’Iran est vigoureusement défendu par Barack Obama. C’est le message que le président américain a délivré mercredi soir lors d’une conférence de presse. A Téhéran, le guide suprême iranien s'est lui aussi expliqué, mais dans une lettre rendue publique. L'ayatollah Ali Khamenei y affiche sa prudence et fait part de ses recommandations.

    Dans sa lettre, l’ayatollah Khamenei met en garde le président iranien Hassan Rohani d’une possible violation par les autres parties des engagements pris à Vienne. Le guide suprême iranien ne précise pas de quelle puissance il convient de se méfier en particulier, mais ce sont bien les Etats-Unis qui sont visés, cible récurrente des attaques formulées par le maître de Téhéran.

    Quelques jours avant la conclusion de l'accord de Vienne, il avait d'ailleurs dénoncé une fois encore l'arrogance américaine, affirmant que même en cas d'accord, les relations avec Washington resteraient difficiles. De fait, de nombreux observateurs estiment qu'en dépit du progrès considérable que constitue cet accord de Vienne, il ne faut pas s'attendre à un dégel des relations entre l'Iran et les Etats-Unis sur les autres dossiers internationaux.

    Il ne faut ne pas s'attendre non plus à une modération du sentiment anti-américain au sein des autorités iraniennes, ne serait-ce que pour ne pas braquer encore davantage l'aile dure du régime et ses conservateurs. Ils n'ont cessé de dénoncer ces derniers jours ce qu'ils considèrent comme des concessions trop importantes accordées aux Occidentaux dans le dossier du nucléaire.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.