GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Juillet
Samedi 14 Juillet
Dimanche 15 Juillet
Lundi 16 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 18 Juillet
Jeudi 19 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Arabie saoudite: sécurité renforcée après un nouvel attentat

    media Le ministre de l'Intérieur d'Arabie Saoudite, Mohammed bin Nayef, le 23 janvier 2015. REUTERS/Hamad I Mohammed/Files

    Une voiture piégée a explosé jeudi 16 juillet à un poste de contrôle, près d'une prison de haute sécurité de Riyad, tuant son conducteur et blessant deux agents de sécurité. L'attentat a été revendiqué par les jihadistes de l'organisation Etat islamique.

    Avec notre correspondante à Riyad,  Clarence Rodriguez

    Selon le général Mansour al-Turki, porte-parole du ministère de l'Intérieur, l’attaque a eu lieu au poste de contrôle situé à quelques encablures du centre pénitentiaire d’al-Haïr, au sud de Riyad. Une prison placée sous haute sécurité où une centaine d’islamistes radicaux sont actuellement incarcérés.

    Avant cette explosion, le jeune kamikaze de 19 ans avait tué son oncle, colonel au ministère de l’Intérieur. Cet attentat a été revendiqué sur Internet par le groupe Etat islamique qui a précisé : « Nous ne ménagerons pas nos efforts pour libérer les musulmans d’Al-Haïr et d’ailleurs. »

    L'organisation EI a déjà revendiqué les deux attentats-suicides en mai dernier dans l’est du royaume qui ont tué 25 personnes. De leur côté, les autorités saoudiennes très inquiètes renforcent de jour en jour la sécurité dans les lieux publics près de bâtiments ministériels et les compounds où résident une majorité d’expatriés. Ce nouvel attentat intervenu le dernier jour du ramadan est une nouvelle fois la preuve que l’Arabie saoudite est bel et bien en guerre contre les jihadistes du groupe Etat islamique.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.