GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 24 Juillet
Lundi 25 Juillet
Mardi 26 Juillet
Mercredi 27 Juillet
Aujourd'hui
Vendredi 29 Juillet
Samedi 30 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Arabie saoudite: les Saoudiennes peuvent désormais voyager sans tuteur

    media Séance photos avec Madeha, photographe, l'une des héroïnes du documentaire «Arabie Saoudite:Paroles de femmes», diffusé sur France 5 en septembre prochain. © Clarence Rodriguez, tous droits réservés.

    Après avoir obtenu le droit de vote et d’éligibilité aux prochaines élections municipales en décembre prochain, les Saoudiennes vont désormais pouvoir voyager sans leur tuteur. Plus qu’une évolution, c’est une révolution en Arabie saoudite.

    Avec notre correspondante à Riyad, Clarence Rodriguez

    La loi a récemment été promulguée dans la plus grande discrétion en Arabie saoudite  comme c’est d’ailleurs souvent le cas lorsqu’il s’agit d’une décision cruciale qui pourrait bousculer les mentalités au sein du royaume conservateur. Plus besoin de chaperon mâle pour voyager ! Plus besoin non plus de papier jaune ou de SMS pour avertir le mahram, le tuteur, père, mari, frère ou fils pour les veuves.

    Les agences de voyages se réjouissent car les Saoudiennes sont de plus en plus nombreuses à vouloir s'échapper pour goûter aux plaisirs nuancés de «l'exotisme». Celles qui ont les moyens financiers de cette évasion légalisée, préfèrent voyager dans des pays arabes Dubaï, Egypte, Bahreïn. Elles expliquent que la culture y est proche de la leur. Cela les rassure.

    Elles voyagent certes, sans un mahram, mais elles voyagent «entre filles». Elles n'osent à priori pas encore se lâcher des deux mains. Mais une chose est certaine, après l’autorisation de voter et être éligibles aux prochaines élections municipales en décembre prochain, toutes ces femmes sont sur le tarmac, prêtes à prendre leur envol.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.