GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 23 Septembre
Samedi 24 Septembre
Dimanche 25 Septembre
Lundi 26 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 28 Septembre
Jeudi 29 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Les antennes de RFI seront en édition spéciale entre 5h et 5h30 TU (7h-7h30 heure de Paris), puis entre 6h et 6h30 TU (8h-8h30 heure de Paris). Entre 5h30 et 6h TU sur l'antenne Monde: le Tour du Net consacré à la signature de l’accord de paix sur les réseaux sociaux, un extrait du Grand reportage de RFI, «La guérilla aux portes de la paix», mais aussi Bonjour l'Europe: «Une combattante néerlandaise chez les FARC».

    Moyen-Orient

    Un ultra-orthodoxe blesse six participants à la Gay Pride de Jérusalem

    media L'agresseur de la Gay Pride de Jérusalem après qu'il a été désarmé, le 30 juillet 2015. REUTERS/Amir Cohen

    Six participants à un défilé de la Gay Pride à Jérusalem ont été blessés jeudi à coups de couteau. L’auteur de ce crime haineux est un ultra-orthodoxe récidiviste. Il avait commis une agression similaire en 2005 et sortait tout juste de prison.

    Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

    La communauté gay en Israël parle de bavure policière sans précédent. Six participants de la Gay Pride à Jérusalem ont été poignardés. Deux des blessées sont dans un état grave. L'auteur de l’attaque est un ultra-orthodoxe qui, il y a tout juste dix ans, avait déjà attaqué au couteau les participants au défilé. Yishai Schlissel venait de terminer de purger sa peine et il avait proféré au cours des dernières semaines des menaces à l'encontre des membres de la communauté homosexuelle.

    En 2009, la communauté gay israélienne avait déjà été endeuillée lorsqu'un homme avait ouvert le feu dans un centre d'aide aux jeunes homosexuels à Tel-Aviv. Deux personnes avaient été tuées et une quinzaine d'autres blessées au cours de cet incident.

    Le Premier ministre Benyamin Netanyahu a dénoncé l'agression : « Il s'agit d'un acte très grave », a-t-il déclaré. L'ensemble de la classe politique a dénoncé l'attaque et les responsables religieux ont affirmé qu'elle était contraire aux principes du judaïsme. Pour le chef de la police israélienne, c'est un événement qui n'aurait pas dû avoir lieu. Il a ordonné l'ouverture d'une enquête interne.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.