GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 19 Septembre
Mercredi 20 Septembre
Jeudi 21 Septembre
Vendredi 22 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 24 Septembre
Lundi 25 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Egypte: le groupe EI affirme avoir tué l’otage croate

    media Photo extraite d'une vidéo de propagande du groupe Etat islamique. AFP PHOTO / HO / AL-FURQAN MEDIA

    L'organisation Etat islamique a affirmé mercredi avoir décapité le jeune Croate travaillant pour une compagnie française, enlevé en Egypte il y a trois semaines. Si l’assassinat est confirmé, il serait le premier Occidental exécuté par des jihadistes en Egypte.

    La mise en scène est horrible. Sur une photo postée sur internet, on peut voir le cadavre d’un homme décapité surmonté d'un drapeau du groupe EI, un poignard planté dans le sable à ses côtés. Le commentaire sous cette image laisse peu de doute sur l’identité de la victime de cette atrocité. « Exécution d'un prisonnier de Croatie après expiration de l'ultimatum », peut-on y lire.

    Tomislav Salopek, un analyste sismique de 31 ans qui travaillait pour une société française spécialisée dans l’exploration des sous-sols, a été enlevé par des hommes armés le 22 juillet sur une route à une vingtaine de kilomètres du Caire. Depuis plusieurs jours, la branche égyptienne de l'organisation Etat islamique, qui avait revendiqué son enlèvement, menaçait de le tuer si le gouvernement égyptien ne libérait pas « toutes les femmes musulmanes » emprisonnées.

    La décapitation de Tomislav Salopek est un « acte satanique qui n'a rien à voir avec aucune religion », pour Al-Azhar, l'une des plus prestigieuses institutions de l'islam sunnite, basée au Caire. Mais cette décapitation d’un étranger sur le sol égyptien prouve l'implantation du groupe EI dans la province du Sinaï.

    Quelques heures après l’annonce de l’organisation jihadiste, le Premier ministre croate a déclaré ne pas être en mesure de confirmer à « 100 % » l’assassinat de son compatriote. « Pour l'heure, nous ne pouvons pas confirmer à 100% que ceci est vrai, et je ne sais pas si nous pourrons le faire dans les prochains jours, mais ce que nous voyons n'a pas l'air bon, a l'air horrible », a déclaré Zoran Milanovic à la presse.

    Depuis que la terrible nouvelle de l'exécution de Tomislav Salopek est arrivée ici, dans la ville de Vripolia, les gens sont sous le choc.
    Natalija Lucic journaliste à Al Jazeera Balkans, en reportage dans la ville natale de Tomislav Salopek 13/08/2015 - par Stefanie Schüler Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.