GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 12 Novembre
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Turquie: les combats se généralisent dans le sud-est du pays

    media Contrôle de sécurité sur la route de Silvan (non loin de Dyarbakir), le 18 août 2015. REUTERS/Sertac Kayar

    Les violences se généralisent dans le sud-est de la Turquie à majorité kurde, depuis trois semaines que le gouvernement a lancé une vaste campagne dite « anti-terroriste » visant la mouvance kurde. Hier, mardi 19 août, dans trois provinces, les accrochages ont fait plusieurs victimes des deux côtés, comme à Varto, le week-end dernier.

    Avec notre envoyé spécial à Varto, Jérôme Bastion

    Alors qu'après deux journées de calme précaire les accrochages ont repris à Varto, la situation échappe de plus en plus à tout contrôle dans au moins trois provinces et plusieurs villes du sud-est : Diyarbakir, Sirnak et Hakkari où, après avoir décrété un couvre-feu et l’interdiction de sortir dans les rues, les forces de sécurité tentent de reprendre le contrôle des villes passées sous contrôle de la rébellion.

    Zones de guerre

    Là-bas, l’électricité et le téléphone sont coupés et donc aucune information ou presque ne filtre, mais les accrochages sont violents. A Semdinli, l’armée bombarde même des quartiers entiers de la ville, d’où elle avait demandé à la population d’évacuer avant le début des opérations. Il y a très peu de bilans connus pour l’instant, mais il y aurait au moins trois militaires tués depuis hier, ainsi qu’un gardien de village, et plusieurs civils ou rebelles.

    Ni les journalistes, ni les ambulances n’ont accès à ces zones de guerre. Pour vous donner une comparaison reprise parfois par la presse locale : les journaux parlent de situation comparable dans le sud-est de la Turquie, à ce qu'était la guerre civile en Syrie il y a quelques années, c’est dire si la situation est préoccupante.

    Boucliers humains

    A chaque fois, comme à Varto avant-hier et aujourd’hui, des délégations de députés, essentiellement du parti pro-kurde HDP, ou des missions d’information locales tentent de s’interposer entre les parties en présence, d’obtenir des informations sur les opérations, voire parfois tentent de s’interposer en boucliers humains pour mettre fin ou au moins offrir un répit dans ces affrontements. Ces responsables obtiennent rarement gain de cause et n’obtiennent que de maigres informations mais peuvent, en tout cas, témoigner de l’extrême violence des accrochages et de l’extrême dénuement des populations.

    Le leader du HDP, Selahettin Demirtas, tente d’obtenir un cessez-le-feu en appelant à la reprise des négociations de paix, mais au même moment la rébellion promet, elle, d’intervenir directement contre l’armée dans les villes, si les forces de sécurité ne cessent pas d’employer des armes contre les populations civiles. C'est la spirale et l'escalade.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.