GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 24 Juillet
Jeudi 25 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Egypte: un bâtiment de la sécurité nationale visé par un attentat

    media Des forces de l'ordre déployées autour du lieu de l'attentat à Choubra el Kheima, au nord du Caire, le 20 août 2015. REUTERS/Mohamed Abd El Ghany

    En Egypte, une trentaine de personnes ont été blessées dans la nuit de mercredi à jeudi à la suite de l’explosion d’une voiture piégée dans la banlieue rurale de Choubra el Kheima au nord du Caire. L’attentat ciblait un bâtiment de la sécurité nationale égyptienne.

    Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

    Selon le ministère de l’Intérieur, la voiture piégée s’est arrêtée au milieu de la nuit devant le périmètre protégé du bâtiment de la sécurité nationale. Son conducteur a quitté le véhicule pour emprunter une moto qui suivait et a pris la fuite juste avant l’explosion.

    Le bâtiment de la sécurité nationale, qui est notamment chargée de la poursuite des extrémistes musulmans, a été endommagé par l’explosion, qui a blessé six policiers de garde. Mais la majorité écrasante des blessés sont des civils qui vivaient dans les maisons alentours. Les blessures, pour la plupart légères, sont dues aux débris de verre de bois et de plâtras des fenêtres soufflées par l’explosion qui a surpris les habitants dans leur sommeil.

    L’attentat de Choubra el Kheima est celui qui a fait le plus de victimes civiles depuis le début des actes terroristes qui ont suivi la destitution du président affilié aux Frères musulmans Mohamed Morsi il y a deux ans. En juillet, un attentat contre le consulat d’Italie avait tué un civil et blessé une dizaine.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.