GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 19 Mai
Dimanche 20 Mai
Lundi 21 Mai
Mardi 22 Mai
Aujourd'hui
Jeudi 24 Mai
Vendredi 25 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Japon: des conduites d'air rouillées repérées dans douze réacteurs nucléaires (autorités nucléaires)
    • Transports: «Vot'action» SNCF, 94,97% des votants se disent contre la réforme gouvernementale (syndicats)
    • Migrants à Paris: le ministre français de l'Intérieur Gérard Collomb veut une évacuation «à bref délai», avec mise à l'abri et contrôles
    • France: Darmanin ne «veut pas toucher» aux prestations sociales «individuelles»
    • Une conférence humanitaire sur le Yémen a été confirmée pour la fin juin à Paris (Elysée)
    • Social: le taux de chômage remonte de 0,2 point au 1er trimestre 2018, à 9,2% en France entière (Insee)
    Moyen-Orient

    L'Iran révèle son nouveau missile à courte portée

    media Le président Hassan Rohani (G) a dévoilé le nouveau missile iranien, le Fateh 313, le 22 août 2015, à l'occasion de la journée de l'industrie de défense. AFP PHOTO / HO / IRANIAN PRESIDENCY WEBSITE

    L'Iran a mis au point un nouveau missile à courte portée, a annoncé samedi 22 août le président iranien Hassan Rohani, affirmant qu'une telle arme était une nécessité à titre défensif dans la région.

    Avec notre correspondant à TéhéranSiavosh Ghazi

    Le nouveau missile iranien, Fateh 313, a une portée de 500 kilomètres et possède une capacité de frappe précise. Il rejoint une panoplie de missiles déjà produits par l'Iran. Le programme balistique de l'Iran a été critiqué ces dernières années par les Etats-Unis, Israël et les pays européens.

    La résolution 2231 du Conseil de sécurité, qui a entériné en juillet l'accord nucléaire avec les grandes puissances, demande à l'Iran de ne pas mener d'activités pendant une durée de huit ans pour produire des missiles conçus pour porter une tête nucléaire. Ce que Téhéran a accepté.

    Le président iranien Hassan Rohani a répété que l'Iran ne cherchait pas à fabriquer l'arme atomique. Mais il a ajouté aussitôt que son pays allait développer ses capacités militaires conventionnelles alors que des conflits sanglants se déroulent dans les pays frontaliers, notamment en Afghanistan, en Irak ou en Syrie. « Nous allons vendre et acheter des armes si le pays en a besoin, nous allons développer nos missiles sans demander l'autorisation à d'autres pays », a déclaré le président iranien.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.