GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Octobre
Mardi 16 Octobre
Mercredi 17 Octobre
Jeudi 18 Octobre
Aujourd'hui
Samedi 20 Octobre
Dimanche 21 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Yémen: le port d’Aden rouvert au trafic commercial

    media Le port d'Aden a été rouvert au trafic commercial avec l'arrivée vendredi du premier navire marchand depuis le début du conflit il y a quatre mois. AFP PHOTO / SALEH OBEIDI

    La réouverture commerciale du port d'Aden, vendredi 21 août, est un signe de normalisation toute relative dans la deuxième ville du Yémen, reprise aux rebelles le mois dernier par la coalition qui appuie les forces loyalistes. Les combats font toujours rage dans ce pays où la famine menace.

    En reprenant la ville d'Aden le mois dernier, la coalition emmenée par l'Arabie saoudite a engrangé son premier réel succès militaire depuis le début de son intervention, quatre mois plus tôt.

    L'aéroport de la grande ville du sud du Yémen a rapidement recommencé à fonctionner, puis le port d'Aden, d'abord pour des cargaisons humanitaires et vendredi 21 août, c'est un premier navire marchant qui a pu accoster.

    Aden est pourtant loin d'être pacifiée. Jeudi, un attentat contre le siège provisoire du pouvoir dans la ville a fait 4 morts et 20 blessés. Première attaque du genre depuis que les rebelles houthis ont été chassés de la ville par les forces loyalistes, appuyée par la coalition arabe.

    Ces derniers jours ont également été marqués par le bombardement d'un autre grand port du Yémen, celui de Hodeida, toujours contrôlé par la rébellion. L'ONU a dénoncé une attaque « inacceptable, contraire au droit international humanitaire ».

    La population du Yémen paie le prix fort dans cette guerre. 500 000 enfants souffrent de malnutrition aiguë, selon le Programme alimentaire mondial des Nations unies (PAM). 13 millions de personnes, soit la moitié de la population du pays, manque de nourriture.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.