GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
Mardi 23 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 25 Juillet
Vendredi 26 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Liban: les Beyrouthins manifestent massivement leur ras-le-bol général

    media Les manifestations anti-gouvernementales prennent de plus en plus d'ampleur à Beyrouth, ici sur la place des Martyrs, le 29 août 2015. REUTERS/Mohamed Azakir

    Sur fond de blocage des institutions et de crise économique, des milliers de personnes ont manifesté samedi 29 août à Beyrouth pour dénoncer la classe politique et réclamer un changement radical. Des affrontements avec les forces de l'ordre ont éclaté à la fin de la manifestation.

    Avec notre correspondant à Beyrouth,  Paul Khalifeh

    Le centre-ville de Beyrouth était noir de monde. C'est bien la première fois qu'un mouvement de protestation indépendant des partis politiques traditionnels et qui se revendique transcommunautaire, parvient à mobiliser une foule aussi nombreuse.

    A l'appel de plusieurs collectifs citoyens, nés ces dernières semaines, hommes, femmes et enfants ont afflué pour exprimer leur rancœur envers la classe politique qu'ils jugent corrompue et incapable de leur offrir les services les plus élémentaires. C'est d'ailleurs la crise des déchets, qui envahissent les rues depuis le 17 juillet, qui a déclenché ce mouvement inédit.

    Si lors des précédents rassemblements les revendications portaient essentiellement sur les questions de la vie quotidienne, ce samedi, des slogans politiques ont fait leur apparition. Une grande partie des manifestants ont réclamé une changement radical du système politique, basé sur la répartition des principales fonctions entre les différentes communautés religieuses. « Nous voulons un Etat laïc et des lois modernes », scandaient les protestataires.

    Sur des banderoles, on pouvait lire des slogans appelant à l'élection d'un président de la République, ou à l'organisation d'élections législatives. Le Liban est sans président depuis mai 2014, et le Parlement a autoprorogé son mandat de quatre ans.

    Heurts et arrestations

    Pour éviter des violences similaires à celles survenues le week-end dernier, les organisateurs ont constitué un service d'ordre de 500 membres. La police encadrait la manifestation et l'armée s'est déployée sur les routes menant au lieu du rassemblement.

    Ce n'est qu'à la fin de la manifestation que des incidents ont éclaté entre des groupes de protestataires et les forces de l'ordre. Alors que les principaux cortèges commençaient à quitter le centre-ville de Beyrouth à l'appel des organisateurs, des dizaines de jeunes gens se sont rassemblés devant les fils barbelés installés par la police sur la route menant au Grand sérail, le siège du Premier ministre Tammam Salam.

    La police affirme que des éléments indisciplinés ont commencé à lancer des projectiles et des pétards sur les forces de l'ordre. Les manifestants ont quant à eux accusé les forces de sėcuritė de les avoir attaqués en premier.

    Quoi qu'il en soit, les manifestants ont réussi à franchir le premier cordon de sécurité après avoir mis le feu aux fils barbelés. Des unités anti-émeute dépéchées en renfort ont repris la situation en main et dispersé les agitateurs. Plusieurs arrestations ont eu lieu.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.