GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Juillet
Jeudi 19 Juillet
Vendredi 20 Juillet
Samedi 21 Juillet
Aujourd'hui
Lundi 23 Juillet
Mardi 24 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Syrie: le groupe EI détruit un deuxième temple à Palmyre

    media Le groupe Etat islamique poursuit son oeuvre de destruction dans l'antique cité de Palmyre, après la destruction d'un second temple. REUTERS/Sandra Auger

    Des images satellites de l’ONU, diffusées lundi 31 août, confirment la destruction du temple de Bêl, joyau de la cité antique de Palmyre en Syrie, par les jihadistes de l'organisation Etat islamique.

    Lundi soir, l'Institut des Nations unies pour la formation et la recherche (Unitar) a déclaré pouvoir « confirmer la destruction du bâtiment principal du temple de Bêl ainsi que celle d'une rangée de colonnes qui le jouxte », après avoir comparé des images satellite avant et après l'explosion.

    Sur une image datée du 27 août, une structure rectangulaire entourée de colonnes est clairement visible, alors que sur un autre cliché pris lundi, on ne distingue plus que quelques colonnes, en bordure du site. Dans un communiqué publié lundi soir, le porte-parole de l'ONU, Stéphane Dujarric, a fermement condamné « la destruction injustifiée d'un site d'une valeur inestimable pour notre patrimoine mondial commun ».

    « Le plus beau temple du Moyen-Orient »

    Dans Palmyre, surnommé la « perle du désert », le temple de Bêl était incontestablement le plus impressionnant des bâtiments. « Il allie de manière unique l'art oriental et l'art gréco-romain. Il possède encore tous les attributs du temple antique: l'autel, le bassin, les colonnes... Avec Baalbeck au Liban, c'est le plus beau temple du Moyen-Orient », analysait le directeur des Antiquités et des musées du pays, Maamoun Abdelkarim, lundi dans la journée, avant la confirmation de la destruction du temple par les images satellites.

    Il s'agit du deuxième temple détruit par le groupe Etat islamique en une semaine à Palmyre, site classé par l'Unesco au patrimoine mondial de l'Humanité. Le 23 août, l'EI, qui a conquis le site en mai dernier, avait totalement détruit à l'explosif le temple de Baalshamin. L'EI considère les œuvres religieuses préislamiques, notamment les statues, comme de l'idolâtrie.

    Les images satellites montrent le temple de Bêl, avant et après l'explosion. REUTERS/UrtheCast, Airbus DS, UNITAR-UNOSAT/Handout via Reuter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.