GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 17 Décembre
Mardi 18 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Syrie: l’armée perd la province d’Idleb, Lattaquié menacée

    media Un combattant du front al-Nosra hisse le drapeau de l'organisation tandis que d'autres membres célèbrent la conquête de la prise de la ville. Ariha, le 29 mai 2015. REUTERS/Khalil Ashawi

    Des rebelles syriens se sont emparés d'une base aérienne dans la province d'Idleb, après deux années de siège, a annoncé ce mercredi la télévision d'Etat.

    Après une violente attaque qui a duré plus de deux jours, le Front al-Nosra et des factions islamistes ont pris mercredi matin l'aéroport militaire d'Abou Douhour. Les combattants auraient réussi à s'introduire dans la base mardi soir en profitant de la tempête de sable qui frappe le Proche-Orient depuis la veille.

    « Le siège avait commencé en septembre 2012. C’est la dernière conquête effectuée par la coalition salafo-salafiste, indique David Rigoulet-Roze, chercheur à l'Institut français d'analyse stratégique et rédacteur en chef de la revue Orients Stratégiques. Cela vient confirmer une emprise grandissante de cette mouvance salafo-salafiste dans la province d’Idleb et cela menace la province jouxtant celle d’Idleb, celle de Lattaquié [un des principaux fiefs du régime, ndlr]. »

    « C’est donc à la fois symbolique et cela constitue la concrétisation d’une dynamique militaire enclenchée à partir de décembre 2014 avec la prise successive de plusieurs bases puis de la ville d’Idleb, le 28 mars 2015, poursuit le chercheur. Cette ultime défaite dans la province met une pression supplémentaire sur le littoral. »

    Depuis fin mars, l'armée syrienne subit revers après revers, et notamment dans la province d'Idleb. Le régime de Bachar el-Assad est depuis plus de quatre ans en guerre contre différents groupes rebelles, dans un conflit qui a fait plus de 240 000 morts.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.