GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Mali: 24 soldats maliens et 17 jihadistes tués dans des combats
    • Éliminatoires CAN 2021: l’Algérie évite le piège botswanais et s’impose à Gaborone, 1-0
    • Colonies israéliennes: l'Autorité palestinienne dénonce la position de Washington
    • Washington ne considère plus les colonies israéliennes contraires au droit international (Pompeo)
    • Iran: Washington met fin à une dérogation pour l'usine nucléaire de Fordo (Pompeo)
    • Le groupe sidérurgique indien Tata Steel va supprimer jusqu'à 3.000 emplois en Europe
    • Hong Kong: l'UE demande à la police d'éviter la violence (déclaration)
    • Éliminatoires CAN 2021: la RD Congo tenue en échec par la Gambie à Banjul, 2-2, dans le groupe D
    • Pont effondré près de Toulouse: un deuxième mort retrouvé (maire)
    Moyen-Orient

    Polémique sur le rapport qualité/prix des voitures «made in Iran»

    media Une campagne virulente a été lancée sur les réseaux sociaux en Iran pour dénoncer la mauvaise qualité et le prix élevé des voitures produites localement. ISNA

    Les droits des consommateurs peinent à s'imposer en Iran. Une campagne lancée sur les réseaux sociaux contre la production automobile locale a lancé une virulente polémique.

    La campagne lancée sur les réseaux sociaux contre les constructeurs automobiles iraniens accusés de produire des véhicules de piètre qualité et de les vendre cher a déclenché la colère du ministre de l'Industrie. Il a accusé ces consommateurs mécontents de trahir les intérêts du pays et de porter atteinte à l'économie nationale.

    Rappelé à l'ordre par le président Rohani, le ministre a du modérer son propos. Mais un tweet lui a répondu qu'imposer de telles voitures à la nation était en soi une trahison. Des journaux iraniens se sont mêlés à la bagarre pour défendre le droit des consommateurs à proclamer leur insatisfaction. D'ailleurs, plusieurs constructeurs nationaux ont promis d'améliorer la qualité des voitures.

    Frappée par l'embargo occidental, l'industrie automobile iranienne peine à rester au niveau international et la taxation appliquée aux voitures étrangères les rend inaccessibles pour 70% de la population. Avec la levée progressive des sanctions, ces constructeurs attendent de pouvoir conclure des partenariats. Des marques allemandes, françaises, italiennes japonaises, sud-coréennes et chinoises sont déjà sur les rangs.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.