GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 5 Décembre
Vendredi 6 Décembre
Samedi 7 Décembre
Dimanche 8 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 10 Décembre
Mercredi 11 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Yémen: un soldat saoudien capturé et exhibé sur une chaîne houthi

    media Un militant houthi, dans la ville d'Amran, au nord-ouest du Yémen, après des bombardements de la coalition menée par l'Arabie saoudite. REUTERS/Khaled Abdullah

    Après six mois de guerre, les avions de chasse de la coalition continuent de pilonner les positions des rebelles houthis. Ces derniers ont exhibé un soldat saoudien capturé sur la chaine de télévision qui appartient aux rebelles chiites, ce jeudi 17 septembre.

    Avec notre correspondante à Riyad,  Clarence Rodriguez

    Le soldat saoudien est apparu en treillis sur la chaîne de télévision al-Massirah. Il a été clairement identifié. Il s’agit du sergent Ibrahim Hakmi. Il dit avoir été capturé ainsi que plusieurs autres soldats saoudiens, sans donner le nombre, ni le lieu de leur capture.

    Ce que l’on sait en revanche, c’est que ce militaire appartient à la première brigade, basée dans la région de Jizan, à la frontière entre le Yémen et l’Arabie saoudite. Depuis le 26 mars, cette région est le théâtre d’affrontements violents et réguliers entre Houthis et armée saoudienne. Riyad garde le silence, mais elle pourrait réagir dans les prochaines heures.

    Vendredi 4 septembre, 60 militaires de la coalition avaient été tués : 45 émiratis, 10 saoudiens et 5 bahreïnis. En représailles, au lendemain de ce vendredi noir, l’Arabie saoudite et les Emirats Arabes Unis avaient intensifié leurs raids aériens contre des sites militaires et des positions tenues par les rebelles houthis. En six mois, la guerre au Yémen a fait près de 4 900 morts et 25 000 blessés, selon l'ONU.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.