GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Nucléaire iranien: visite de l’AIEA pour clarifier des informations

    media Yukiya Amano, directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique avec le ministre iranien, Mohammad Javad Zarif lors d'une émission télévisée en février 2014. REUTERS/Lukas Barth

    La venue du directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) est une visite importante pour l'Iran et pour l'application de l'accord sur le programme nucléaire. Yukiya Amano doit rencontrer plusieurs responsables iraniens ce dimanche avec un objectif : lever certaines ambigüités sur les informations transmises par Téhéran concernant son programme nucléaire civil. Ces clarifications seront cruciales en vue de l'application de l'accord conclu en juillet dernier avec les grandes puissances.

    En août dernier, l'Iran devait fournir à l'Agence internationale de l'énergie atomique des précisions sur son programme nucléaire passé, conformément à l'accord du 14 juillet conclu avec le groupe des 5+1.

    Mais l'agence internationale avait estimé insuffisantes les informations apportées par Téhéran à la mi-août. C'est donc pour lever ces ambigüités relevées par l'AIEA que le directeur de l'Agence effectue ce déplacement.

    Officiellement, l'AIEA refuse d'en dire davantage sur cet éventuel point de blocage, mais selon l'agence Reuters, c'est une extension ajoutée au site militaire de Parchin qui aurait suscité l'inquiétude de l'agence. Or l'accès à ce site militaire demeure une question sensible qui pourrait faire échouer l'accord nucléaire.

    La visite de Yukiya Amano intervient à un peu moins de deux mois de la prochaine échéance prévue par l'accord sur le nucléaire iranien. C'est en effet à la mi-décembre que le directeur de l'AIEA devra publier un rapport complet sur les activités nucléaires iraniennes. Il sera décisif pour l'application de l'accord, et pour la levée des sanctions promises par les Etats-Unis et par l'Europe.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.