GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Hong Kong: grand incendie à l'entrée du campus où se trouvent les manifestants (AFP)
    • Foot/Euro-2020: les Bleus, vainqueurs en Albanie (2-0), terminent en tête de leur groupe
    • Éliminatoires CAN 2021 : le Gabon s’impose à domicile face à l’Angola lors de la deuxième journée (2-1)
    • Iran: la Maison Blanche condamne l'utilisation de la force contre les manifestants
    Moyen-Orient

    La Hongrie s'adresse aux migrants potentiels dans des journaux arabes

    media Le gouvernement hongrois a publié un message hostile aux migrants dans la presse libanaise et jordanienne, le 22 septembre 2015. Photo par ELVIS BARUKCIC/AFP

    La Hongrie met en garde les migrants potentiels dans un message publié dans plusieurs journaux jordaniens et libanais, lundi 21 septembre. Le texte s'inscrit en pleine page en anglais et en arabe et le message est clair : le pays n'admettra pas de migrants illégaux sur son territoire et ses autorités prendront toute la mesure nécessaire pour lutter contre le phénomène.

    Avec notre correspondante à AmmanAngélique Ferat

    Le mot information en gros caractère s'inscrit en haut de la page. Cette même page est signée « gouvernement de Hongrie ». Suit un message en anglais puis en arabe. Le tout commence par cette phrase : « les Hongrois ont le sens de l'hospitalité ». Puis, il y a le rappel à la loi : « le passage illégal d'une frontière est punissable d'une peine de prison ».

    Il y a le conseil : « n'écoutez pas les passeurs », pour enfin donner le message principal : « La Hongrie ne laissera pas les migrants illégaux traverser son territoire ». Budapest a publié ce texte en Jordanie et au Liban, deux pays qui comptent près de deux millions de réfugiés syriens.

    Des lois toujours plus hostiles aux migrants

    Reste à questionner l'efficacité d'une telle publication. Les réfugiés ne lisent pas forcément les journaux locaux ou gouvernementaux. Internet est sans doute un meilleur outil pour atteindre des réfugiés qui ont tous un telephone portable pour pouvoir s'informer et rester en contact avec une famille dispersée dans toute la region.

    Hier, la Hongrie a passé une loi autorisant l'envoi de l'armée aux frontières et l'utilisation d'armes à feu contre les migrants, si le tir n'est pas mortel. Le pays a également fermé ses frontières avec la Serbie et avec la Croatie.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.