GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 16 Novembre
Vendredi 17 Novembre
Samedi 18 Novembre
Dimanche 19 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 21 Novembre
Mercredi 22 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    La Cour suprême du Kenya a décidé de valider l'élection présidentielle d'octobre 2017. Le juge David Maraga, annonçant le verdict des six magistrats de la Cour, a indiqué qu'elle avait rejeté les deux recours en annulation en les jugeant non fondés. Les juges se trouvaient dans une position difficile: le maintien de la victoire d’Uhuru Kenyatta pourra donc raviver la colère des partisans de Raila Odinga, mais une nouvelle annulation aurait prolongé encore la crise politique.

    Dernières infos
    • Environ 300 femmes et enfants de jihadistes étrangers capturés à Mossoul transférés vers Bagdad (responsable)
    • Zimbabwe: édition spéciale sur RFI entre 8h30 et 9h (heure de Paris)
    • Etats-Unis: le tueur psychopathe américain Charles Manson est mort à l'âge de 83 ans (médias)
    • Migrations: la France va accueillir les premiers réfugiés évacués de Libye par le HCR (Ofpra)
    • Auchan s'allie au géant chinois du commerce électronique Alibaba pour développer le commerce physique et numérique en Chine
    • La chef de la diplomatie de l'UE Federica Mogherini juge «très encourageantes» les discussions sur le retour des réfugiés rohingyas
    Moyen-Orient

    Semaine à haut risque sur l’esplanade des Mosquées à Jérusalem

    media Plusieurs centaines de militants du Mouvement islamique, casquette verte du mouvement vissée sur la tête, défilent devant la mosquée al-Aqsa, sur l'esplanade des Mosquées. Jérusalem, le 27 septembre 2015. AFP PHOTO/AHMAD GHARABLI

    Une nouvelle semaine de tension s'annonce autour de l'esplanade des Mosquées à Jérusalem. Avec les fêtes juives de Souccot qui démarrent ce dimanche soir, les religieux devraient à nouveau converger vers ce lieu saint, vénéré à la fois par les juifs et les musulmans. Les Palestiniens dénoncent des provocations et craignent que les Israéliens ne s'approprient l'esplanade, réservée à la prière des musulmans.

    Avec notre correspondante à Jérusalem, Murielle Paradon

    Des centaines de personnes ont manifesté ce dimanche sur l'esplanade des Mosquées en brandissant des pancartes : « La mosquée al-Aqsa appartient aux musulmans ». Le rassemblement était organisé par le Mouvement islamique, une organisation islamiste arabe israélienne qui défend l'esplanade contre la volonté de certains juifs extrémistes de s'approprier le lieu saint.

    Le cheikh Kamal Khatib, numéro deux du Mouvement islamique, appelle à la mobilisation. « J'appelle, depuis le premier jour de l'Aïd, tous les musulmans à venir prier sur l'esplanade des Mosquées pour ne pas la laisser aux Israéliens. Il faut la défendre contre leurs atteintes. L'esplanade des Mosquées est un lieu saint, mais c'est aussi un symbole national pour les Arabes et les Palestiniens », a-t-il lancé.

    Les visites de juifs religieux sur l'esplanade des Mosquées devraient reprendre ce lundi, avec les fêtes de Souccot. La police israélienne est déployée tout autour. Des Jeunes palestiniens retranchés dans la mosquée al-Aqsa ont annoncé qu'ils étaient prêts à en découdre si les policiers venaient les déloger.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.