GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 17 Décembre
Mardi 18 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Iran: Netanyahu «fera ce qu'il faut pour défendre son peuple»

    media Benyamin Netanyahu, le 1er octobre 2015 à la tribune de l'Assemblée générale des Nations unies. REUTERS/Andrew Kelly

    Le Premier ministre israélien est vent debout contre l'accord sur le nucléaire iranien. Jeudi 1er octobre 2015, Benyamin Netanyahu a consacré l'essentiel de son discours devant l'Assemblée générale des Nations unies à fustiger un accord qui, selon lui, va permettre à l'Iran de renforcer sa puissance militaire.

    Avec notre envoyée spéciale au siège de l'ONU à New York,  Anne Corpet

    Très en verve, offensif, déterminé, Benyamin Netanyahu a déployé tous ses talents pour démolir à la tribune l'accord sur le nucléaire iranien. Indignation, colère, gravité : il a usé d'une large palette, consacrant au sujet près d'une demi-heure sur un discours de 40 minutes au total, à la dénonciation des terribles dangers induits selon lui par la signature de ce texte. Le Premier ministre israélien en est convaincu : en signant, la communauté internationale a fait preuve d'une dramatique irresponsabilité.

    M. Netanyahu a listé les acquisitions militaires de l'Iran, détaillé la participation de Téhéran aux conflits en cours dans la région. Le Premier ministre israélien s'est aussi posé en sage, hériter d'une culture multimillénaire qui sait tirer les leçons de l'histoire face à une communauté internationale aveugle ou naïve. Car selon lui, Téhéran n'a en effet qu'un seul but : détruire Israël.

    Et Benyamin Netanyahu d'appuyer son propos en brandissant devant l'Assemblée générale des Nations unies un livre écrit par le guide suprême de la République islamique, avant de lancer d'une voix forte : « Soixante-dix ans après le meurtre de six millions de juifs, les dirigeants de l'Iran promettent de détruire mon pays, d'assassiner mon peuple, et la réponse à cela de cette Assemblée, la réponse de quasiment tous les gouvernements représentés ici, n'a été absolument rien d'autre que le silence. Un silence assourdissant. »

    Le Premier ministre a alors observé un long silence, parcouru l'Assemblée d'un regard grave, et a finalement prévenu le monde entier : « Quelles que soient vos résolutions, Israël fera ce qu'il faut pour défendre son peuple. »

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.