GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    En Cisjordanie et à Jérusalem, l’armée israélienne a carte blanche

    media Des soldats israéliens en action au cours d'affrontements avec des manifestants palestiniens près de la colonie de Bet El, en Cisjordanie, le 5 octobre 2015. REUTERS/Mohamad Torokman

    Le gouvernement israélien a annoncé, ce lundi, l’arrestation de cinq membres du Hamas en Cisjordanie. Ces derniers sont suspectés du meurtre de deux colons la semaine dernière. Par ailleurs, le Premier ministre Benyamin Netanyahu promet encore plus de répression face au « terrorisme palestinien ». Les forces de sécurité ont désormais carte blanche pour agir, a-t-il dit. Et les paroles ont aussitôt été suivies d’actes.

    Avec notre correspondante à Jérusalem, Murielle Paradon

    Tôt ce matin, plusieurs maisons palestiniennes ont été détruites à Jérusalem-Est. Il s’agit de maisons appartenant aux auteurs d’attaques de l’an dernier, attaque notamment contre la synagogue qui avait fait cinq morts. Démolition de maisons, renforcement du dispositif sécuritaire mais aussi carte blanche donnée aux forces de l’ordre pour agir.

    REPORTAGE

    Nous voulons que l'armée soit beaucoup plus stricte.

    Des colons en colère 06/10/2015 Écouter

    Ces derniers jours, déjà, l’armée a réprimé avec beaucoup de violence les manifestations de Palestiniens dans plusieurs villes de Cisjordanie. L’utilisation de balles réelles est beaucoup plus systématique. Deux jeunes Palestinien sont morts ces dernières 48 heures et le Croissant-Rouge palestinien a recensé des centaines de blessés depuis samedi.

    Manifestation de colons

    Le gouvernement israélien est soumis à la pression depuis l’attaque meurtrière contre deux colons la semaine dernière et contre deux Israéliens dans la Vieille ville de Jérusalem, ce week-end. Hier soir, des milliers de colons se sont rassemblés sous les fenêtres du Premier ministre, réclamant plus de fermeté, de sécurité, et revendiquant le droit d’étendre les colonies, alors que celles-ci sont illégales au regard du droit international (Reportage ci-contre).

    Ce mardi matin, enfin, la Vieille ville de Jérusalem est à nouveau accessible pour les Palestiniens mais l’Esplanade des mosquées est interdites aux hommes de moins 50 ans, ce qui promet encore des tensions.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.