GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 5 Décembre
Vendredi 6 Décembre
Samedi 7 Décembre
Dimanche 8 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 10 Décembre
Mercredi 11 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Syrie: «progrès» des discussions entre les Etats-Unis et la Russie

    media Le président russe Vladimir Poutine (au centre) et son ministre de la Défense Sergueï Choïgou (à gauche) assistent à un exercice militaire, le 19 septembre 2015. AFP PHOTO / RIA NOVOSTI / ALEXEI NIKOLSKY

    Les États-Unis et la Russie ont fait « des progrès » dans de nouvelles discussions qui ont eu lieu samedi 10 octobre pour éviter des incidents entre leurs avions dans le ciel syrien, a annoncé le Pentagone. Des responsables de la Défense des deux pays ont parlé par vidéo-conférence des mesures qui peuvent être prises par la Russie et la coalition (menée par les États-Unis contre le groupe État islamique (EI) sur la sécurité des vols en Syrie, a précisé le Pentagone. Moscou a affirmé ce samedi avoir frappé 55 cibles de l'EI en Syrie ces dernières 24 heures.

    Les Russes acceptent en effet de rentrer en pourparlers avec les Etats-Unis afin d’éviter que leurs aviations ne se télescopent.

    Pendant une vidéo-conférence entre militaires russes et américains, Washington a d’ores et déjà émis des propositions pour sécuriser le ciel syrien. Des propositions que le ministère russe de la Défense a jugé possible d’appliquer prochainement.

    Observer une distance de sécurité fixe, communiquer dans une langue commune et surtout utiliser les mêmes fréquences radio afin de recevoir les appels de détresse de tous les appareils, telles sont les suggestions formulées par les Etats-Unis pour assurer aux pilotes une protection minimale.

    Ces négociations interviennent alors que jeudi 8 octobre encore, les Etats-Unis accusaient la Russie d’avoir tiré sans avertissement des missiles s’approchant à moins de huit kilomètres d’un drone américain. Selon le Pentagone, il a fallu dévier en urgence la trajectoire de cet avion sans pilote pour éviter la collision.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.