GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
Lundi 19 Novembre
Mardi 20 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 22 Novembre
Vendredi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Interpol: le Sud-Coréen Kim Jong-yang élu président de l'Organisation internationale de police criminelle (OIPC)
    Dernières infos
    • Japon: Carlos Ghosn maintenu en détention pendant dix jours selon l'agence de presse japonaise Kyodo
    Moyen-Orient

    Le groupe Etat islamique confirme la mort de son numéro deux

    media Deux mois après que la Maison Blanche ait annoncé sa mort lors d'une frappe aérienne, le groupe EI a confirmé la mort de Fadel Ahmad al-Hayali. AFP PHOTO / YOUTUBE

    Dans un enregistrement diffusé sur les sites islamistes, le porte-parole du groupe Etat islamique a confirmé mardi 13 octobre la mort de son numéro deux Fadel Ahmad al-Hayali. La mort d'Hayali avait été annoncée en août dernier par les Etats-Unis, qui l'avait présenté comme le principal adjoint du chef de l'EI, Abou Bakr al-Baghdadi, en charge des opérations du groupe jihadiste en Irak.

    Le porte-parole du groupe Etat islamique confirme la mort du numéro deux sans préciser la date ni les circonstances dans lesquelles il a été tué.

    Il y a deux mois, les Etats-Unis avaient annoncé qu'Hayali avait été tué le 18 août dans un raid aérien américain près de Mossoul en Irak, alors qu'il se trouvait dans un véhicule avec un autre responsable de l'organisation jihadiste.

    A l'époque, la Maison Blanche avait précisé qu'Hayali était l'un des principaux coordinateurs des transferts d'armes, d'explosifs, de véhicules et d'individus entre l'Irak et la Syrie.

    Le groupe jihadiste avait lancé en juin 2014 une offensive fulgurante en Irak, qui lui avait permis de s'emparer de vastes pans du territoire face à des forces gouvernementales en déroute. Depuis l’EI contrôle également de vastes territoires en Syrie.

    Dans le même message, l'organisation Etat islamique a appelé les musulmans à lancer une guerre sainte contre les Russes et les Américains, qui mènent - selon Daech - une guerre de croisade au Proche-Orient.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.