GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Cuba dénonce l'«expulsion injustifiée» par Washington de deux de ses diplomates (ministre des Affaires étrangères)
    • Washington expulse deux diplomates cubains à l'ONU accusés d'atteinte à la sécurité nationale (département d'Etat)
    • Justin Trudeau considère «totalement inacceptable» de s'être grimé en Noir
    • La compagnie française XL Airways en cessation de paiements, demande son placement en redressement judiciaire (communiqué)
    Moyen-Orient

    Attentat d'Ankara: une absence de revendication qui pose question

    media Les proches des 97 victimes de l'attentat-suicide du 10 octobre à Ankara, ont commencé à enterrer leurs morts, entre tristesse et colère. AFP PHOTO / ILYAS AKENGIN

    En Turquie, trois jours après le double attentat-suicide qui a fait 97 morts et 500 blessés, il n'y a toujours pas de revendication. Les autorités continuent toutefois de pointer du doigt l'organisation Etat islamique. C'est ce qu'a encore déclaré lundi le Premier ministre, suivi quelques heures plus tard du porte-parole du gouvernement, à l'issue du Conseil des ministres.

    Avec notre correspondant à Istanbul,  Jérôme Bastion

    Le porte-parole du gouvernement, Numan Kurtulmus a confirmé la piste de deux kamikazes, transportant chacun cinq kilos de TNT, de fabrication artisanale, et pourvus de billes d’acier. Ce mode opératoire rappelle l’attentat de Suruç en juillet dernier. Le porte-parole évoque également un large réseau ayant préparé l’attaque des deux hommes, avec des ramifications dans plusieurs pays étrangers. Il affirme par ailleurs que la police a procédé à de nombreuses arrestations dans le cadre de l’enquête.

    Mais l'hypothèse d'une attaque du groupe EI n'est pas forcément très crédible pour le directeur adjoint de l'Institut des relations internationales et stratégiques (IRIS), Didier Billion, interrogé par RFI. Ce dernier s'étonne qu'il n'y ait toujours aucune revendication : « Nous savons que [le groupe] Etat islamique revendique toujours les actes barbares qu’il commet parce que c’est pour lui une façon d’assumer, de faire de la propagande et on sait qu’il maîtrise parfaitement les instruments de communication modernes. » Selon l'expert, cette manière de faire ne ressemble pas aux techniques employées par les jihadistes, déjà mis en cause dans l'attentat-suicide de juillet dernier, près de la frontière syrienne, à Suruç : « Il serait quand même étonnant que [le groupe] Etat islamique soit responsable de ces attentats, celui du mois de juillet et celui d’il y a deux jours, car il n’y a aucune revendication à ce stade. »

    Demirtas accuse

    Le co-président du parti pro-kurde HDP, Selahattin Demirtas, n’est pas absolument opposé à la piste du groupe Etat Islamique, mais il accuse néanmoins le gouvernement de concentrer sa répression sur les Kurdes au lieu de démanteler les réseaux islamistes et jihadistes.

    Il a ajouté lors d'une interview télévisée que jamais l’Etat islamique n’aurait pu commettre un tel attentat - au cœur de la capitale, à 2 kilomètres du ministère de l’Intérieur - sans un soutien au sein de l’appareil d’Etat turc, soupçonné de collusion voire de complicité avec les jihadistes. Selahattin Demirtas dit tenir le gouvernement pour responsable, pour ne pas avoir fait le nécessaire contre ces réseaux terroristes.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.