GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    «Nous souhaitons que les autorités iraniennes se montrent transparentes dans ce dossier et agissent sans délai pour mettre fin à cette situation inacceptable», a déclaré Agnès Von Der Mühll, porte-parole du Quai d'Orsay, lors d'un point de presse électronique ce mercredi après la révélation dans la presse de cette arrestation, survenue en juin dernier. Roland Marchal, chercheur à l'Institut d'études politiques, est un collègue de Fariba Adelkhah, une Franco-Iranienne directrice de recherche au centre de recherches internationales de Sciences Po à Paris. Tous deux devaient se retrouver en Iran et ont été arrêtés au printemps par les Gardiens de la révolution islamique, lesquels évoquent des soupçons d'espionnage.

    Moyen-Orient

    Turquie: l'armée abat un drone non identifié dans son espace aérien

    media Atterrissage d'un Su-24M russe sur la base de Hmeymim, le 15 octobre. Tous les avions de chasse russes opérant en Syrie ont regagné leur base, a affirmé le ministère russe de la Défense. REUTERS/Ministry of Defence of the Russian Federation

    La Turquie a annoncé avoir abattu un drone non identifié à l'intérieur de son territoire, non loin de la frontière syrienne. Alors que des avions russes ont déjà violé à plusieurs reprises l'espace aérien turc, des militaires américains ont déclaré que tout indiquait que le drone abattu était russe. Cet incident pourrait envenimer davantage les relations entre la Russie qui soutient le régime de Damas et la Turquie opposée à Bachar el-Assad, même si des mesures pour éviter des collisions ont été annoncées.

    Le drone a été abattu par des avions de combat turcs à quelque trois kilomètres de la frontière syrienne. Dans un communiqué, l'armée turque affirme avoir respecté ses règles d'engagement et avoir prévenu l'appareil à trois reprises avant de le détruire. Selon les Américains, tout porte à croire qu'il s'agirait d'un drone russe, ce que dément l'état-major de ce pays.

    Un porte-parole du ministère russe de la Défense a déclaré que des drones surveillent la situation en Syrie et font du renseignement, mais qu'ils fonctionnent tous normalement, et que tous les avions ont regagné leurs bases. Jeudi pourtant, l'armée de l'air russe avait officiellement reconnu que des avions de chasse avaient violé l'espace aérien turc les 3 et 4 octobre dernier, lors de frappes contre des rebelles syriens. Mais selon les autorités turques, ce sont 13 incursions aériennes dangereuses entre des avions russes et turcs qui ont été enregistrées entre le 3 et le 10 octobre.

    La Russie met en place des mesures de prévention

    Lors d'une réunion à Ankara, une délégation de l'armée russe a présenté ses mesures mises en place pour éviter que ce type d'incident se reproduise. Ce vendredi, le ministère de la Défense russe a même annoncé des mesures de coordination qui auraient été prises non seulement avec la Turquie, mais aussi avec les Etats-Unis et Israël afin que chacun puisse survoler le territoire syrien sans incident.

    Et selon le chef des opérations russes cité dans un communiqué, depuis le début de l'intervention, le 30 septembre, l'armée russe a effectué 669 sorties aériennes en Syrie. Au total 456 cibles ont été détruites.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.