GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
Aujourd'hui
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Cisjordanie: Israël boucle Ramallah et envoie des renforts après une attaque (armée)
    • Attaque de Strasbourg: une troisième victime est morte (préfecture)
    • Cisjordanie: deux Israéliens ont été tués dans une attaque à l'arme à feu (armée)
    • France: piratage de «données personnelles» enregistrées sur un site du ministère des Affaires étrangères (officiel)
    • Automobile: la justice européenne juge les nouvelles limites d'émissions pour les moteurs diesel «trop élevées»
    • RDC: un mort à Mbuji-Mayi en marge d’une visite attendue du candidat Félix Tshisekedi
    • «Gilets jaunes»: «Il faut maintenant que le mouvement s'arrête», dit Richard Ferrand (LREM), président de l'Assemblée nationale
    • Jérusalem: un attaquant touche deux membres des forces de sécurité avant d'être tué (police)
    • Un «gilet jaune» tué après avoir été heurté par un camion à Avignon (parquet)
    • Turquie: quatre morts et 43 blessés lors d'un accident de train à Ankara (gouverneur)
    Moyen-Orient

    Syrie: un chef rebelle tué par des frappes russes

    media Un hélicoptère des forces russes sur le tarmac de Heymim, près de la ville portuaire de Lattaquié, ce 6 octobre 2015. REUTERS/RURTR via Reuters TV

    Au moins 45 personnes, dont des civils, ont été tuées dans des raids aériens russes. Les frappes ont ciblé l'ouest de la Syrie, des positions rebelles de la province de Lattaquié, une province côtière qui est le fief de la communauté alaouite de Bachar el-Assad. C'est aussi la province où sont basés les avions de chasse envoyés par la Russie pour soutenir le régime syrien.

    Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), les frappes ont eu lieu dans un secteur montagneux, tenu par la rébellion syrienne. Toujours selon l’OSDH, qui dispose d'un vaste réseau d'informateurs sur le terrain, les frappes auraient fait plus de 40 tués, dont des civils, et elles ont entraîné la mort de l'un des chefs de la rébellion dans ce secteur.

    La mort de Basil Zamo, un ancien officier syrien qui avait fait défection pour rejoindre l'Armée syrienne libre, a été ensuite confirmée par son propre groupe de combattants, des rebelles modérés qui recevaient le soutien des Etats-Unis et de plusieurs pays opposés au régime syrien. A ce titre, il recevait les missiles antichars américains qui permettent aujourd'hui à la rébellion syrienne de faire face à l'offensive au sol de l'armée de Bachar el-Assad.

    Les frappes russes qui ont débuté le 30 septembre dernier ont fait à ce jour 370 tués, dont un tiers environ de civils, selon les chiffres donnés ce mardi 20 octobre par l'OSDH.


    ■ Les objectifs de l’intervention russe

    Thierry Pierret, maître de conférence à l’université d’Edimbourg et spécialiste de la Syrie :

    « Il y a quelques villages qui ont été pris, mais pas véritablement de positions stratégiques. Ce qu’on peut dire c’est que les troupes au sol font face à une résistance meurtrière de la part des rebelles syriens, notamment du fait de l’utilisation en grand nombre de missiles anti-chars qui coûtent tous les jours à l’armée syrienne un certain nombre de blindés et d’équipages.

    On peut aussi regarder au-delà des gains militaires directs qui pour l’instant se font attendre. La stratégie russe est plus large que ça. Il y a une volonté d’affaiblir les groupes rebelles qui sont jugés comme interlocuteurs respectables par les Occidentaux, tous ces groupes qui ont été adoubés par la CIA et autorisés à recevoir des missiles antichars américains. Il y a eu un ciblage systématique de ces unités-là par l’aviation russe, et notamment une tentative d’assassiner leurs leaders par des frappes ciblées. Il va falloir voir comment sur le temps long ces éliminations jouent sur la cohésion des groupes concernés. »

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.