GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 16 Août
Jeudi 17 Août
Vendredi 18 Août
Samedi 19 Août
Aujourd'hui
Lundi 21 Août
Mardi 22 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    L'écrivain, dont l'extradition est réclamée par Istanbul, est libre à condition de rester à Madrid, précise son avocat, Ilias Uyar. L'écrivain, en vacances à Grenade, dans le sud de l'Espagne, a été arrêté samedi en vertu d'un mandat d'arrêt émis par Interpol à la demande de la Turquie. Une arrestation dans le cadre d'une «traque ciblée contre les détracteurs du gouvernement turc vivant en Europe», déclarait hier son avocat. Un représentant du ministère allemand des Affaires étrangères indiquait hier que l'Allemagne était en contact avec les autorités espagnoles pour exiger que Berlin soit impliqué dans toute procédure d'extradition, tout en soulignant qu'aucune extradition ne devait justement avoir lieu, rapporte l'agence Reuters. Dogan Akhanli a fui la Turquie en 1991 et s'est installé à Cologne, en Allemagne, en 1995.

    Moyen-Orient

    L’armée israélienne ferme une radio palestinienne à Hébron

    media Un journaliste de la radio al-Hourriya constate les dégâts causés par l'armée israélienne dans les locaux de la station. Hébron, le 3 novembre 2015. AFP PHOTO / HAZEM BADER

    L'armée israélienne a fermé tôt ce mardi matin une radio palestinienne à Hébron, en Cisjordanie occupée. Israël l'accuse d'inciter à la violence, alors que les attaques au couteau et les manifestations se poursuivent dans cette ville.

     

    Avec notre correspondante à Jérusalem,  Murielle Paradon

    Les images circulent sur les réseaux sociaux. Des panneaux muraux arrachés, des micros confisqués. La radio al-Hourriya a été en partie détruite par des soldats israéliens dans la nuit de lundi à mardi. L'objectif était de museler cette station de Hébron, accusée d'inciter à la violence.

    Al-Hourriya « encourage les attaques au couteau, les émeutes violentes et diffuse des informations fausses sur de prétendues exécutions de Palestiniens », explique l'armée israélienne. Un syndicat de journalistes palestiniens dénonce de son côté « un nouveau crime de l'occupant israélien contre la presse » et demande des comptes.
    La radio couvre les violences à Hébron, en relayant souvent des versions contradictoires à l'armée israélienne, sur la mort de jeunes Palestiniens. Les attaques au couteau sont régulièrement contestées.

    Al-Hourriya créée en 2002 est liée au Fatah, le parti du président Mahmoud Abbas. Elle a été déjà fermée deux fois par le passé.

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.