GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 20 Avril
Samedi 21 Avril
Dimanche 22 Avril
Lundi 23 Avril
Aujourd'hui
Mercredi 25 Avril
Jeudi 26 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Kim Jong-un exprime sa «tristesse» après la mort de 32 touristes chinois dans un accident d'autocar en Corée du Nord
    • Greenpeace veut une politique agricole commune européennne (PAC) qui favorise l'environnement et non l'élevage intensif
    • Mexique: trois étudiants en cinéma retrouvés assassinés
    Moyen-Orient

    Israël: polémique autour du nouveau conseiller com' de Netanyahu

    media le Premier ministre israélien Benaymin Netanyahu, le 21 juin 2015. REUTERS/Dan Balilty

    En Israël, le nouveau conseiller en communication de Benyamin Netanyahou vient à peine d'être nommé que certains ministres demandent déjà sa démission. L'intéressé, Ran Baratz, est rattrapé par des propos injurieux qu'il a tenus par le passé sur Barak Obama, taxé d'antisémitisme. Une polémique qui tombe bien mal à 4 jours de la visite du Premier ministre israélien à Washington.

    Avec notre correspondante à Jérusalem, Murielle Paradon

    Barak Obama, « visage moderne de l'antisémitisme ».  John Kerry, son secrétaire d'Etat, comparé à Miss Amérique, dont l'âge mental ne dépasserait pas les 12 ans. Voilà quelques une des déclarations tonitruantes de Ran Baratz sur Facebook. 

    Ces déclarations datent de plusieurs mois, mais elles remontent à la surface aujourd'hui, car l'intéressé vient tout juste d'être nommé conseiller en communication du Premier ministre israélien.

    Cela tombe d'autant plus mal que Benyamin Netanyahu doit rencontrer lundi prochain Barak Obama, pour tenter de resserer les liens distendus entre Israël et les Etats-Unis.
    Aujourd'hui, plusieurs ministres israéliens demandent la révocation de Ran Baratz. Même le président Reuven Rivlin monte au créneau, car lui aussi a été victime de propos injurieux.

    Baratz, est à 42 ans un membre de la droite dure israélienne, habitant d'une colonie de Cisjordanie. Il prônait, il y a quelques années, la reconstruction du troisièm Temple juif sur l'Esplanade des Mosquées. Sujet ô combien sensible, au coeur des violences actuelles dans la région.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.