GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 26 Août
Samedi 27 Août
Dimanche 28 Août
Lundi 29 Août
Aujourd'hui
Mercredi 31 Août
Jeudi 1 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    L’Iran sur la voie d’un «changement positif», assure Hassan Rohani

    media Le président iranien Hassan Rohani, ici pour CBS News en septembre 2015. Capture d'écran / CBSNews

    L’Iran se prépare-t-il à vivre un bouleversement sociétal ? C’est indéniable depuis l’arrivée au pouvoir il y a deux ans du président Hassan Rohani, le discours de la République islamique a changé. Aux commandes, cet homme n’a rien à voir avec son prédécesseur Mahmoud Ahmadinejad. Hassan Rohani sera la semaine prochaine en France, à cette occasion, il a accordé une interview exclusive à Europe 1 et France 2, et le président iranien l’annonce : il prépare une « charte » pour, dit-il, apporter du changement positif au sein de la société iranienne.

    Hassan Rohani, religieux modéré, est porté au pouvoir en 2014. Ses promesses de campagne : replacer l’Iran au centre de l’échiquier politique international. Mission quasiment accomplie. Autre promesse : imposer moins de restrictions aux jeunes Iraniens et plus de liberté. Alors, face aux journalistes français, Hassan Rohani le dit clairement, il compte y parvenir malgré les blocages du clan conservateur en République islamique. « C’est possible que mes avis soient différents de ceux exprimés par d’autres groupes. Sachez que je suis en train de préparer le terrain pour présenter une charte. Je l’annoncerai prochainement et vous pourrez être témoins qu’après sa mise en œuvre, il s’agira clairement d’un changement positif ».

    Hassan Rohani dénonce aussi régulièrement les atteintes à liberté de la presse dans son pays. Le journaliste de France 2 qui l’interroge brandit devant lui une photo : une Iranienne qui enlève son voile et poste l’image sur les réseaux sociaux. Hassan Rohani ricane. « L’Iran doit faire face à des problèmes plus graves », dit-il.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.