GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 22 Juillet
Samedi 23 Juillet
Dimanche 24 Juillet
Lundi 25 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 27 Juillet
Jeudi 28 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    L'homme, connu des services antiterroristes, avait tenté de rallier la Syrie par deux fois en 2015. Il avait été mis en examen pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste et placé en détention provisoire, puis libéré sous bracelet électronique.
    Une prise d'otages a eu lieu ce mardi matin dans l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray, en Normandie. Un prêtre a été égorgé et un fidèle est gravement blessé.

    Moyen-Orient

    L'UE impose l'étiquetage de produits des colonies israéliennes

    media Un groupe de touristes européens visite une petite usine de fabrication de savons, dans la colonie israélienne de Kohav Hashahar, en Cisjordanie, visite organisée par la fondation Lev Haolam qui soutient les entreprises basées dans les colonies. AFP PHOTO / MENAHEM KAHANA

    La Commission européenne a décidé d'imposer l'étiquetage des produits issus des colonies israéliennes. En réaction, les autorités israéliennes, furieuses, ont convoqué le représentant de l'Union européenne en Israël. L'Etat hébreu s'inquiète des répercussions commerciales de cette décision, mais surtout de ses implications politiques.

    L'Union européenne a approuvé, ce mercredi 11 novembre, la mise en oeuvre de l'étiquetage des produits originaires des colonies israéliennes dans les Territoires palestiniens occupés. La décision controversée, attendue depuis des mois et débattue depuis encore plus longtemps, mais reportée à plusieurs reprises, a été approuvée lors d'une réunion du collège des commissaires européens à Bruxelles, selon une source de la Commission.

    La mesure a été aussitôt dénoncée par Israël qui a averti qu'elle pourrait endommager ses relations avec l'Union. L'Etat hébreu a d'ores et déjà convoqué le représentant de l'UE. « L'Europe devrait avoir honte », a déclaré mercredi soir Benyamin Netanyahu, le Premier ministre israélien. Dans un communiqué diffusé ce soir 11 novembre, Israël a annoncé suspendre une série de dialogues avec l'UE.

    Différencier les produits

    Avec cette décision, les 28 pays membres de l'Union devront faire en sorte que soient différenciés les produits issus d'Israël et ceux des colonies de Cisjordanie, de Jérusalem Est et du Golan. Ces colonies étant illégales au regard du droit international, la Commission européenne estime qu'elle doit faire en sorte que cela soit signalé aux consommateurs européens. La Commission précise qu'il ne s'agit pas d'une mise en garde, et encore moins d'un appel au boycott des ces produits, mais simplement une indication d'origine et l'application de la législation européenne.

    Signification politique

    Quel sera l'impact de cette décision ? Sur le plan économique, Israël estime que les produits visés, essentiellement des produits agricoles, représentent 2 à 3% des exportations israéliennes vers l'Europe.

    Mais bien plus que son impact commercial, c'est la signification politique de cette décision qui inquiète le gouvernement israélien. A ses yeux en effet, cet étiquetage ne ferait que renforcer et donner un nouvel élan à la campagne BDS, le mouvement international de boycott des produits israéliens.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.