GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 19 Juin
Mardi 20 Juin
Mercredi 21 Juin
Jeudi 22 Juin
Aujourd'hui
Samedi 24 Juin
Dimanche 25 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Syrie: près de 500 civils tués par les raids de la coalition depuis un mois (OSDH)
    • Au Yémen, l'ONU s'attend à 300 000 cas de choléra à la fin août
    • Deux navires de guerre et un sous-marin russes ont tiré des missiles sur des cibles jihadistes en Syrie (ministère russe de la Défense)
    • Corée du Nord: Pyongyang dément avoir torturé l'étudiant américain décédé Otto Warmbier (agence KCNA)
    • France: le gouvernement va interdire tout nouveau permis d'exploration d'hydrocarbures (Nicolas Hulot sur RMC/BFMTV)
    • «La France va rester ferme» sur le texte de définition des perturbateurs endocriniens discuté à Bruxelles (Nicolas Hulot sur RMC/BFMTV)
    • Pakistan: explosion devant un QG de la police à Quetta, au moins onze morts et de nombreux blessés (responsables locaux)
    Moyen-Orient

    Irak: les forces kurdes partent à l'assaut du groupe EI à Sinjar

    media Frappes de la coalition combattant le groupe EI sur Sinjar, le 12 novembre 2015. REUTERS/Ari Jalal

    Ce 12 novembre, les forces kurdes irakiennes ont lancé une vaste offensive contre le groupe Etat islamique (EI) afin de tenter de reprendre la ville de Sinjar, située dans le nord du pays. La ville est placée sur un axe d'approvisionnement stratégique des jihadistes.

    Les forces kurdes irakiennes ont lancé une vaste offensive ce jeudi 12 novembre 2015 contre le groupe Etat islamique (EI) pour reprendre la ville de Sinjar (Nord), située sur une voie d'approvisionnement stratégique des jihadistes, a annoncé un officier supérieur. « L'attaque a commencé à 7 h du matin, et les combattants peshmergas ont avancé sur plusieurs axes pour libérer le centre du district de Sinjar », a ainsi déclaré le général Ezzedine Saadoun à l'AFP.

    Le Conseil de sécurité de la région autonome du Kurdistan a indiqué que des forces allant jusqu'à 7 500 combattants kurdes prendraient part à l'opération, destinée à reprendre la cité et « établir une zone tampon pour protéger (la ville) et ses habitants » des tirs d'artillerie. Le groupe EI s'était emparé de Sinjar en août 2014, se livrant à de multiples exactions contre la minorité religieuse yézidie qui y habitait. Des milliers de Yézidis avaient alors été coincés des semaines dans des conditions très difficiles dans les monts Sinjar, surplombant la ville.

    Sinjar est située sur une route reliant Mossoul (Nord), le fief des jihadistes en Irak, avec la Syrie où le groupe Etat islamique contrôle également de vastes territoires. Couper cet axe, qui permet aux jihadistes de faire circuler matériel et hommes entre les pays, constituerait ainsi un coup majeur porté à l'organisation islamiste. Les forces aériennes de la coalition menée par les Etats-Unis prennent part aux combats en frappant les position du groupe EI, a constaté un journaliste de l'Agence France Presse.

    (avec AFP)
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.