GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Octobre
Samedi 20 Octobre
Dimanche 21 Octobre
Lundi 22 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 24 Octobre
Jeudi 25 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Quinze migrants africains morts par balle retrouvés en Egypte

    media La zone frontalière de Rafah, photographiée du côté palestinien le 23 septembre 2015. AFP PHOTO / SAID KHATIB

    Les corps de 15 migrants africains tués par balle ont été trouvés en Egypte près de la frontière avec Israël, a indiqué une source sécuritaire dans le Sinaï. Huit autres Africains blessés ont été hospitalisés. Aucune précision n'a été donnée par les autorités sur les nationalités des victimes ni sur les circonstances du drame.

    Avec notre correspondant au Caire,  Alexandre Buccianti

    Les corps ont été trouvés au sud de la ville frontalière de Rafah, dans le Sinaï, une zone de passage des migrants africains vers Israël - une contrebande humaine effectuée par les Bédouins de la péninsule. Les migrants ont fait, à plusieurs reprises, l'objet de sévices corporels et de racket de la part des passeurs. Les médias égyptiens avaient même publié des articles selon lesquels des migrants avaient été tués pour voler leurs organes.

    Les assassinats de migrants ont nettement augmenté après le soulèvement contre Hosni Moubarak en 2011, quand le Sinaï est devenu une zone de non-droit. Depuis 2013, la zone où ont été retrouvés les migrants s'est transformée en champ de bataille entre jihadistes et militaires. En juillet 2013, six migrants érythréens avaient été tués dans la même région de Rafah, quand ils ont tenté de se révolter contre les contrebandiers qui les retenaient en otage en attendant que leurs familles payent une rançon.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.