GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 3 Décembre
Dimanche 4 Décembre
Lundi 5 Décembre
Mardi 6 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 8 Décembre
Vendredi 9 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Une Israélienne succombe à une attaque au couteau en Cisjordanie

    media Les militaires israéliens sur les lieux d'une attaque au couteau en Cisjordanie, le 22 novembre 2015. REUTERS/Ronen Zvulun

    Quatre personnes ont été tuées ce dimanche en Cisjordanie. Dans le sud de Jérusalem, une Israélienne a succombé à ses blessures après avoir été poignardée par un Palestinien qui a été abattu. Deux autres attaques au couteau ont par ailleurs été déjouées, affirme l'armée israélienne. Les deux agresseurs palestiniens, une jeune fille de 16 ans et un chauffeur de taxi ont été abattus sur place. Après une accalmie, la semaine dernière a été particulièrement sanglante.

    Avec notre correspondant à Ramallah,  Nicolas Ropert

    Une jeune israélienne de 21 ans est décédée ce dimanche après avoir été poignardée par un Palestinien non loin des colonies du Gush Etzion, au sud de Jérusalem. Son agresseur a été abattu sur place.

    Deux autres Palestiniens ont été tués ce dimanche après avoir, selon l'armée israélienne, tenté de mener des attaques au couteau.

    Cette recrudescence des violences dans les territoires palestiniens inquiète les autorités israéliennes. Le Premier ministre de l'Etat hébreu, Benjamin Netanyahou, a expliqué qu'il s'agissait de « terrorisme individuel et non d'actions menées par des organisations. Une particularité qui rend difficile d'empêcher ce type d'attaques », selon le chef du gouvernement.

    Les Palestiniens accusent Israël de mises en scène

    L'autorité palestinienne à Ramallah a de son côté refusé de condamner ses actes. Elle a au contraire mis en doute les versions données par Israël. « Des couteaux sont déposés à côté des corps des Palestiniens afin d'accréditer les accusations israéliennes », peut-on lire dans un communiqué du gouvernement palestinien. Un mensonge a réagi un porte-parole du Premier ministre israélien.

    La tâche de John Kerry s'annonce bien compliquée. Le secrétaire d'Etat américain arrive ce mardi dans la région. Il doit rencontrer les responsables israéliens et palestiniens afin d'obtenir un retour au calme.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.