GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 25 Juin
Dimanche 26 Juin
Lundi 27 Juin
Mardi 28 Juin
Aujourd'hui
Jeudi 30 Juin
Vendredi 1 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Echange de prisonniers entre al-Nosra et le Liban sous l'égide du Qatar

    media Un accueil populaire a été réservé aux 16 militaires libanais libérés mardi 1er décembre. AFP PHOTO /JOSEPH EID

    Au Liban, seize militaires libanais détenus par le Front al-Nosra, la branche syrienne d’al-Qaïda, depuis août 2014, ont été libérés ce mardi dans le cadre d’un échange parrainé par le Qatar.

    Avec notre correspondant à Beyrouth,  Paul Khalifeh

    Treize prisonniers islamistes, dont cinq femmes, ont été libérés par le Liban en contrepartie de la libération de 16 militaires libanais, détenus par le Front al-Nosra, la branche syrienne d’al-Qaïda. Parmi les femmes libérées figure l’Irakienne Saja Douleimi, une ancienne épouse du chef du groupe Etat islamique, Abou Bakr al-Baghdadi, ainsi que les compagnes de deux commandants d’al-Nosra.

    La plupart des islamistes remis en liberté ont affirmé qu’ils souhaitaient rester au Liban. Saja Douleimi aussi a déclaré qu’elle allait séjourner à Beyrouth, le temps de préparer les documents nécessaires pour aller en Turquie avec ses enfants.

    Accord sous conditions

    Cet échange sans précédent a été organisé par l’intermédiaire du Qatar, après des mois de négociations ardues. L’accord prévoit une aide humanitaire mensuelle aux réfugiés syriens installés dans la zone frontalière entre le Liban et la Syrie, et des soins aux blessés qui ne peuvent pas se rendre dans les hôpitaux libanais de peur d’être arrêtés.

    Un corridor humanitaire permanent sera également ouvert entre le campement de réfugiés syriens et les montagnes de la localité de Ersal, où sont retranchés des centaines de combattants d’al-Nosra. Un accueil populaire a été réservé aux 16 militaires libanais libérés, dans les villages traversés par leur convoi. Neuf autres soldats sont toujours aux mains du groupe Etat islamique. Le Liban a annoncé qu’il était prêt à négocier leur libération.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.