GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 20 Juillet
Jeudi 21 Juillet
Vendredi 22 Juillet
Samedi 23 Juillet
Aujourd'hui
Lundi 25 Juillet
Mardi 26 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Une semaine après le coup d'Etat raté en Turquie, l'ONG de défense des droits de l'homme Amnesty International affirme dans un communiqué publié ce dimanche avoir réuni des «preuves crédibles» attestant de cas de tortures de détenus dans des centres de détention du pays. L'ONG évoque notamment des privations de nourriture et d'eau, des injures, menaces et, «dans les cas les plus graves», coups, tortures et viols.

    Moyen-Orient

    Drame de Douma en Cisjordanie occupée: des extrémistes juifs arrêtés

    media L’incendie criminel ayant décimé une famille palestinienne avait déclenché la colère des Palestiniens, ici à Douma. REUTERS/Ammar Awad

    En Israël, les services de sécurité ont annoncé ce jeudi 3 décembre l'arrestation d'extrémistes juifs, quatre mois après un incendie criminel ayant décimé une famille palestinienne dans sa maison en Cisjordanie occupée. L’affaire avait déclenché la colère des Palestiniens et passe pour être l'un des éléments déclencheurs des violences actuelles dans la région.

    Avec notre correspondante à Jérusalem, Murielle Paradon

    Les arrestations concernent des jeunes soupçonnés d’appartenir à une organisation terroriste juive, selon les services de sécurité intérieurs israéliens. Ces jeunes seraient impliqués dans l’incendie criminel qui a décimé une famille palestinienne, les Dawabsheh, l’été dernier en Cisjordanie occupée. Le nombre et l’identité des suspects n’ont toutefois pas été dévoilés.

    Depuis le début, une chape de plomb entoure cette affaire. Il y a eu des arrestations, la mise en détention de suspects sans inculpation, puis plus rien. Il y a eu aussi des déclarations confuses d’un ministre israélien laissant à penser qu’il connaissait les coupables sans pouvoir les faire arrêter.

    Tout cela a renforcé le sentiment déjà présent chez les Palestiniens d’une justice à deux vitesses dans laquelle les extrémistes juifs pourraient commettre des crimes en toute impunité.

    Le drame de Douma, du nom du village où l’incendie a eu lieu, a profondément choqué l’opinion publique. Un bébé de 18 mois est mort brûlé vif, ses parents ont succombé à leurs blessures. Un enfant de quatre ans reste hospitalisé dans un état grave.

    Riham Dawabsheh a perdu son fils, sa belle-fille et son petit fils de 18 mois dans l'attaque de leur maison. La grand-mère palestinienne veut rester prudente sur l'annonce des arrestations de suspects par Israël.
    Reportage à Douma dans la famille des victimes 04/12/2015 - par Nicolas Ropert Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.