GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 26 Mai
Vendredi 27 Mai
Samedi 28 Mai
Dimanche 29 Mai
Aujourd'hui
Mardi 31 Mai
Mercredi 1 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Par trois accès différents, les forces d'élite irakiennes sont entrées, ce lundi matin, dans la ville de Fallouja, située à 50 km à l'ouest de Bagdad, avec pour objectif d'en chasser le groupe jihadiste Etat islamique (EI), ont annoncé des commandants de l'opération.

    Moyen-Orient

    Liban: un jihadiste se fait exploser lors d’une perquisition

    media Depuis l'attentat de Bourj Barajné (photo), les services de sécurité ont lancé une vaste traque pour démanteler les cellules jihadistes. REUTERS/Aziz Taher

    Au Liban, un jihadiste recherché par les forces de l'ordre s'est fait exploser ce samedi 5 décembre à l'aube alors qu'une patrouille de l'armée libanaise menait une perquisition à son domicile dans le nord du pays. Deux autres personnes au moins ont été tuées et une douzaine de militaires blessés.

    Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

    Mohammed Hamzé a emporté avec lui dans la mort sa mère et sa nièce, âgée de 7 ans, et a gravement blessé sa sœur. Retranché dans une chambre de son appartement dans la localité de Deir Ammar, au Liban-Nord, le suspect a actionné une ceinture d'explosifs alors que les services de renseignement de l'armée libanaise s'apprêtaient à lancer l'assaut final.

    Au début de la perquisition effectuée à l'aube, le jihadiste a lancé une grenade qui a blessé sept soldats. Après l'arrivée de renforts, un violent accrochage a eu lieu pendant une demi-heure et plusieurs autres militaires ont été blessés. Une grande quantité d'armes et de grenades a été retrouvée dans l'appartement.

    Mohammed Hamzé était l'un des fugitifs les plus dangereux recherchés par l'armée pour avoir participé à plusieurs attaques contre la troupe dans la ville de Tripoli, au Nord-Liban. Jihadiste de la première heure, il est soupçonné d'avoir prêté allégeance au groupe Etat islamique.

    Depuis l'attentat de Bourj Barajné, dans la banlieue sud de Beyrouth, le 12 novembre, les services de sécurité ont lancé une vaste traque pour démanteler les cellules jihadistes. Les complices des deux kamikazes, qui ont tué 44 personnes à Bourj Barajné, ont été arrêtés 48 heures après le double attentat. Une trentaine d'autres suspects ont été appréhendés. Mais les services de sécurité pensent que des dizaines de cellules dormantes sont toujours éparpillées sur le territoire libanais.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.