GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Aujourd'hui
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Avant les négociations de paix, intensification des combats au Yémen

    media Patrouille de milicens Houthis dans la région de Sanaa, le 14 décembre 2014. REUTERS/Khaled Abdullah

    Alors que le gouvernement yéménite du président Hadi et les rebelles Houthis doivent entamer le 15 décembre, à l’invitation des Nations unies, des négociations de paix en Suisse, on apprenait ce lundi matin que deux hauts gradés de la coalition menée par l’Arabie saoudite avaient été tués dans le sud-ouest du pays.

    Le colonel saoudien Abdallah al-Sahian et l'officier émirati Soltane al-Ketbi ont trouvé la mort « dans l'exercice de leurs fonctions en supervisant les opérations pour la libération de Taëz », troisième ville du Yémen, assiégée depuis des mois par les Houthis, selon un communiqué de la coalition.

    Le commandant Abdallah al-Sahian avait été reçu samedi à Aden par le président Abd Rabbo Mansour Hadi. Ce dernier l'avait alors décoré des insignes du Courage, selon l'agence gouvernementale yéménite Saba, citée par l'AFP. Cette agence l'avait alors présenté comme « le commandant des opérations des forces spéciales saoudiennes à Aden ». La mort de l'autre officier, Soltane al-Ketbi, a été annoncée à Abou Dhabi par le commandement général des forces émiraties. Les Emirats arabes unis sont l'un des piliers de la coalition arabe sunnite menée par l'Arabie saoudite au Yémen depuis mars 2015.

    Intensification des combats

    Le sud-ouest du Yémen, où ont été tués les deux gradés, est le théâtre d’âpres combats entre des forces loyalistes soutenues par une coalition arabe dirigée par Ryad et les rebelles chiites Houthis, selon la coalition. Selon des sources militaires, les combats se sont intensifiés cette fin de semaine dans plusieurs points du pays, alors que des pourparlers de paix doivent s’ouvrir entre représentants du gouvernement yéménite du président Hadi et les rebelles Houthis.

    La guerre civile a fait depuis septembre 2014 près de 6 000 tués et 28 000 blessés dont de nombreux civils, selon l’Organisation mondiale de la Santé. Hier, dimanche 13 décembre, l'ONG de défense des droits de l'homme,Human Rights Watchs'est inquiétée des fermetures d'ONG et des arrestations arbitraires d'opposants.

    → A relire : Au Yémen, les rebelles Houthis s’attaquent aux ONG et aux opposants

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.