GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 23 Août
Mercredi 24 Août
Jeudi 25 Août
Vendredi 26 Août
Aujourd'hui
Dimanche 28 Août
Lundi 29 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    L'Arabie saoudite forme une grande coalition islamique antiterroriste

    media Le vice-prince héritier et ministre saoudien de la Défense Mohamed bin Salman a annoncé lors d'une conférence de presse à Riyad ce 15 décembre 2015 la création d'une coalition de 34 pays musulmans pour combattre le terrorisme. Reuters

    L'Arabie saoudite a annoncé ce mardi 15 décembre la mise en place d'une coalition islamique antiterroriste. Il s'agit d'une alliance militaire de 34 pays du Proche et du Moyen-Orient (sauf l’Iran), mais aussi d'Afrique. Le poste de commandement sera installé dans la capitale saoudienne. Evidemment le grand rival iranien ne fait pas partie de cette coalition.

    Avec notre correspondante à Riyad, Clarence Rodriguez

    Cette alliance militaire conduite par l'Arabie saoudite aura pour principale mission de combattre le terrorisme sous toutes ses formes. Daech, al-Qaïda et autres sectes qui propagent la mort et la corruption sur Terre comme l’a précisé dans un communiqué le ministre saoudien de la Défense Mohamed bin Salman. Cette initiative répond avant tout à une demande des Etats-Unis qui souhaitaient que les pays arabes s’impliquent davantage dans la campagne militaire menée contre l’organisation Etat islamique en Irak et en Syrie.

    Pour la formation de cette coalition militaire ambitieuse l’Arabie saoudite pourra compter sur trente-quatre pays menacés par le terrorisme, dont l'Egypte, les pays du Golfe, la Turquie, la Malaisie, le Pakistan et des pays africains. L’Iran, le grand rival régional de l'Arabie saoudite ne participe pas à cette coalition. La coordination s’effectuera également avec les principales puissances internationales et le centre des opérations sera basé à Riyad. Face à la menace terroriste, il y a urgence car ce sont tous les pays arabes et musulmans sans exception qui sont concernés.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.