GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 2 Décembre
Samedi 3 Décembre
Dimanche 4 Décembre
Lundi 5 Décembre
Aujourd'hui
Mercredi 7 Décembre
Jeudi 8 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Pakistan: cérémonie d’hommage aux 150 victimes de la fusillade

    media Shahana Ajoon, la mère d’un élève disparu lors de l’attaque des talibans de l’école de Peshawar, se tient à côté d’une photo de son fils, Asfand Khan, le 11 décembre 2015. REUTERS/Caren Firouz

    Un an après la pire attaque de l'histoire du Pakistan, le pays se souvient des victimes. Le 16 décembre 2014, un commando taliban a fait irruption dans une école pour enfants de militaires à Peshawar, tuant 150 personnes, en grande majorité des élèves. Une cérémonie d’hommage, sous très haute protection militaire, se tient sur les lieux du drame, le mercredi 16 décembre 2015.

    Avec notre correspondant à Islamabad, Michel Picard

    Unité, intransigeance et mémoire. Les dirigeants politiques et militaires ont par ces messages, rendu un hommage national aux victimes de cette attaque qui a marqué un tournant dans la lutte du pays contre le terrorisme.

    Les élèves d’aujourd’hui sont d’abord entrés avec les portraits des victimes dans cette école de Peshawar. Affichant leur volonté de poursuivre sans merci leur campagne contre l’extrémisme, le Premier ministre et le chef de l’armée se tenaient côte à côte.

    Une stratégie qui semble fonctionner. En une année, la violence terroriste est retombée au niveau de 2007, date de l’émergence des talibans dans le pays.

    Un choc pour les Pakistanais.

    Le meurtre de sang froid de 134 enfants, le 16 décembre 2014, a profondément marqué toute la société et réveillé une soif de vengeance. La levée du moratoire sur la peine de mort qui a suivi l’attaque, s’est traduite par plus de 300 exécutions. Mais, cette mesure est insuffisante pour bon nombre de Pakistanais qui réclament le retour des pendaisons publiques afin de marquer les esprits.

    Pour ce triste anniversaire, l’armée a préféré envoyer un message apaisé. Une vidéo d’hommage a été réalisée pour l’occasion dans l’école attaquée. Elle met en scène des élèves, brandissant cahiers et crayons. Les enfants chantent un refrain entêtant : « Se venger de nos ennemis en éduquant leurs enfants. »

    Suite à une décision prise à la hâte dans la nuit, les écoles du pays sont fermées le jour de l’hommage, le 16 décembre 2015. Le pays craint le passage à l’acte des talibans en ce jour de commémoration.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.