GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Aujourd'hui
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Yémen: la trêve brisée, les combats ont repris

    media Une pluie de bombes lancée par l'Arabie saoudite et sa coalition de pays arabes s'est abattu contre les houthis dans plusieurs localités du Yémen. AFP/AFP

    Malgré le cessez-le-feu, les combats et les bombardements ont repris au Yémen. La trêve entre armée loyaliste et rebelles houthis était entrée en vigueur le 15 décembre dernier puis avait été prolongée sur décision du président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi qui a expliqué vouloir donner une chance à la résolution du conflit. Depuis le début de la guerre en mars dernier, les combats ont fait plus de 6 000 victimes.

    Une nuit de frappes aériennes. Une pluie de bombes. L’Arabie saoudite et sa coalition de pays arabes, qui interviennent militairement contre les Houthis sur demande du gouvernement yéménite, ont ciblé les positions de ces rebelles dans plusieurs localités aux quatre coins du pays.

    Officiellement, ces raids ont été lancés en représailles aux agressions des rebelles houthis. Cette minorité chiite est accusée par l’armée yéménite d’avoir violé le cessez-le-feu. En plus des combats déclenchés sur plusieurs fronts, les rebelles Houthis auraient tiré des missiles balistiques. Ils visaient une ville saoudienne frontalière du Yémen. L’aviation saoudienne aurait riposté immédiatement, détruisant la plateforme de tirs en territoire yéménite.

    Il s'agissait du cinquième missile lancé depuis vendredi vers l'Arabie saoudite. Durant le week-end, la chute de l'un de ces projectiles avait fait trois morts dans la ville saoudienne de Najrane. A Riyad, les autorités affirment une nouvelle fois leur volonté de respecter le cessez-le-feu, mais les nombreuses violations du camp houthis ne laissent « aucune chance à la paix », explique un responsable militaire saoudien.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.