GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 11 Septembre
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Yémen: les combats s’intensifient autour de la capitale Sanaa

    media Un membre des Comités de résistance populaire, forces loyales au président yéménite, dans la province de Marib, à l'est de Sanaa. AFP PHOTO / ABDULLAH HASSAN

    Au Yémen, neuf mois jour pour jour après le début de l'intervention de la coalition militaire menée par l'Arabie saoudite, les combats se poursuivent malgré un cessez-le-feu et des pourparlers prévus le 14 janvier. Ce samedi 26 décembre, les affrontements entre forces du président Abd Rabbo Mansour Hadi et les rebelles se sont concentrés autour de la capitale.

    Les rebelles Houtis ont tenté de reprendre des positions au nord-est de la capitale : une offensive dans la région de Nahim, une zone montagneuse reconquise par les forces loyalistes la semaine dernière.

    Ils ont été repoussés ce samedi 26 décembre. Au moins 20 rebelles ont été tués selon des sources militaires.

    Sanaa est aux mains des insurgés depuis l'an dernier. La coalition arabe et les forces loyalistes ont acheminé dans la zone des renforts en hommes et en matériel, mais aussi des blindés et des chars.

    ■ A lire : Yémen: les combats ont repris, les négociations de paix aussi

    Au nord de la capitale, des raids aériens ont visé des poches de résistance des rebelles. Les frappes de la coalition, qui soutient le président Hadi, ont également touché le fief des Houtis dans le nord du Yémen.

    A Taez, la troisième ville du pays assiégée depuis des mois par les opposants, le plus grand hôpital public a fermé ses portes en raison d'une rupture totale des stocks de médicaments.

    L'aide humanitaire annoncée par l'ONU n'est jamais parvenue aux habitants selon une organisation locale.

    En neuf mois, la guerre au Yémen a fait près de 6000 morts et deux millions et demi de personnes déplacées.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.