GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 25 Août
Vendredi 26 Août
Samedi 27 Août
Dimanche 28 Août
Aujourd'hui
Mardi 30 Août
Mercredi 31 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Colère des Palestiniens contre l'Egypte après la mort d’un Gazaoui

    media Une tour de surveillance de l'armée égyptienne sur la côte, surplombant la frontière entre la bande de Gaza et l'Egypte. AFP PHOTO / SAID KHATIB

    Au Proche-Orient, les agressions à l'arme blanche sont de plus en plus fréquentes. Ce dimanche 27 décembre au matin, les forces de sécurité israéliennes ont abattu deux Palestiniens qui ont blessé un soldat israélien en Cisjordanie occupée. Une autre attaque a eu lieu près de la principale gare de Jérusalem, où un Palestinien a blessé un soldat à l'arme blanche, avant d'être maîtrisé par un vigile. Des agressions qui illustrent la tension qui règne dans les Territoires palestiniens.

    Avec notre correspondant dans les Territoires palestiniens, Nicolas Ropert

    Les faits remontent au jeudi 24 décembre mais il a fallu attendre quelques jours pour que l'affaire éclate. Un Palestinien de Gaza a été abattu à la frontière avec l'Egypte alors qu'il tentait de traverser la mer à pied. Selon les Palestiniens, ce Gazaoui était dérangé mentalement. Le Hamas, qui dirige l'enclave palestinienne, parle même d'exécution de sang-froid.

    La scène a été filmée par un témoin. On voit un Palestinien, nu, se jeter dans la mer pour tenter de rejoindre l'Egypte. Des policiers palestiniens font signe aux militaires égyptiens qui gardent la frontière que le Gazaoui souffre de troubles mentaux. Mais rien n'y fait. Les premières balles frappent l'eau en signe d'avertissement avant de finalement toucher le malheureux qui termine gisant sur la plage.

    La vidéo a été diffusée par plusieurs chaînes de télévision arabes et reprise en masse sur les réseaux sociaux, et a obligé le Hamas a réagir. Le parti islamiste palestinien a dénoncé des images choquantes qui montrent la cruauté des auteurs de cet acte, affirmant qu'il s'agit d'une exécution de sang-froid.

    Blocus et frontière fermée

    Le Caire n'a pas voulu commenter l'incident. Selon les Palestiniens, l'Egypte a gardé le corps du Gazaoui. Une source de colère supplémentaire.

    Gaza qui vit depuis 2007 sous blocus israélien souffre aussi de la fermeture quasi totale de sa frontière avec l'Egypte. Le terminal de Rafah n'a ouvert ses portes que 19 jours en 2015. Ce qui pose d'énormes problèmes pour les malades qui doivent se faire soigner en Egypte, les étudiants et les bi-nationaux de Gaza.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.