GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Le chef du groupe EI s'en prend à l'Arabie saoudite et à Israël

    media Un membre de l'Etat islamique brandit un drapeau du groupe jihadiste en Syrie, le 29 juin 2014. REUTERS/Stringer

    Le chef du groupe Etat islamique a publié hier, samedi 26 décembre, un message audio sur internet. Abou Bakr al-Baghdadi s'en prend de manière virulente à l'Arabie saoudite et à Israël. Son dernier message avait été diffusé il y a sept mois.

    Le message du chef Abou Bakr al-Baghdadi intervient alors que le groupe Etat islamique a perdu de vastes territoires en Irak et en Syrie et subit une importante pression militaire. Une alliance de combattants kurdes et arabes a annoncé s'être emparé samedi d'un barrage sur l'Euphrate, à seulement 22 km de Raqqa, bastion de l'EI en Syrie.

    En Irak, le gouvernement affirme que ses troupes se préparent à lancer d'ici 24 h l'assaut final pour récupérer Ramadi. Si l'offensive de l'armée réussit, il s'agira de la deuxième grande ville regagnée par l'armée régulière après Tikrit. La prochaine étape est Mossoul.

    Le groupe EI se dit pas affaibli

    Mais le groupe Etat islamique assure que les raids aériens menés par la Russie et la coalition conduite par les Etats-Unis ne l'ont pas affaibli. Dans l'enregistrement audio de vingt-quatre minutes, Abou Bakr al-Baghdadi réagit également à l'annonce de la création par l'Arabie saoudite d'une coalition islamique de 34 pays pour combattre le terrorisme.

    C'est une « coalition faussement appelée islamique », dit-il. Le responsable appelle la population à « se soulever » contre Riyad. Le chef de l'EI menace aussi d'attaquer Israël, affirmant que l'organisation « n'a pas oublié la Palestine ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.