GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Un journaliste syrien hostile au groupe EI tué en Turquie

    media Des femmes brandissent le portrait de l'opposant Naji Jerf, lors de ses funérailles. Gaziantep, le 28 décembre 2015. STR / AFP

    Il dénonçait à la fois le régime de Bachar el-Assad et le groupe Etat islamique (EI). Le journaliste syrien Naji Jerf a été tué ce dimanche 27 décembre. Un assassinat qui s'est produit dans le sud-est de la Turquie. L'homme était le rédacteur en chef du magazine Hentah.

    Pacifiste convaincu, Naji Jerf a été tué par balle en plein jour dans une rue de la ville turque de Gaziantep. Le journaliste était un opposant au régime de Damas et avait à plusieurs reprises dénoncé les crimes de l'organisation Etat islamique. Il collaborait ainsi avec ungroupe de reporters qui répertorie secrètement les crimes jihadistes commis à Raqqa, la capitale autoproclamée du groupe terroriste. Il avait aussi tourné un documentaire sur les exactions de l'organisation commises dans la région d'Alep.

    Iyad Kallas, cofondateur de Souriali (« la Syrie est à moi » en arabe), une radio syrienne basée à Bordeaux, connaissait Naji Jerf depuis deux ans. Il témoigne des dangers que le journaliste encourait. « Il était menacé plusieurs fois, en fait. Il était en train de se préparer pour venir en France. Avec la révolution, avec la guerre on est menacé tous les jours que ce soit en Syrie, à l’intérieur du pays ou en Turquie et notamment à Gaziantep, la ville où Naji Jerf a été assassiné. Plusieurs journalistes ont été assassinés depuis 2011 et au moins 30 journalistes sont portés disparus, soit détenus, soit kidnappés. La situation est de pire en pire, on est abandonnés. »

    Pour l'instant, l'assassinat de ce journaliste de 38 ans, père de deux enfants, n'a pas été revendiqué. Mais sur les réseaux sociaux, plusieurs membres de l'organisation EI se sont félicités de la nouvelle.

    → A lire aussi :Syrie: les journalistes citoyens de Raqqa face au groupe EI

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.