GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 20 Novembre
Mercredi 21 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Carlos Ghosn, le PDG de Renault-Nissan, arrêté à Tokyo sur des soupçons de malversations (NHK)
    • Meurtre de Khashoggi: Berlin veut des sanctions contre 18 citoyens saoudiens (ministre des Affaires étrangères)
    • UE: feu vert des ministres des Vingt-Sept au projet d'accord sur le Brexit (ministre autrichien)
    • La firme Nissan confirme que Carlos Ghosn a dissimulé des revenus au fisc et va proposer son départ
    • Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement français: «Il faut se désintoxiquer du tout pétrole» (BFMTV)
    • Le PDG de Renault-Nissan, Carlos Ghosn entendu au Japon sur des soupçons de dissimulation de revenus au fisc (médias)
    • Israël: un ministre clé reste au gouvernement, éloignant la probabilité d'élections
    • Le Cambodge n'autorisera aucune base militaire étrangère sur son sol (Premier ministre Hun Sen)
    • France: de nouveaux rassemblements de «gilets jaunes», opérations escargots et dépôts pétroliers bloqués ce lundi
    Moyen-Orient

    Yémen: des jihadistes ferment des établissements universitaires à Aden

    media Un checkpoint dans une artère principale de la ville d'Aden, le 18 décembre 2015. AFP PHOTO / SALEH AL-OBEIDI

    Au Yémen, les groupes rivaux d'al-Qaïda et de l'Etat islamique (EI) ont profité ces derniers mois du chaos consécutif à la guerre civile pour renforcer leur présence. Des jihadistes ont ainsi imposé ce mardi la fermeture de plusieurs facultés de l'université d'Aden.

    Selon des témoignages cités par l'Agence France-Presse (AFP), des hommes armés ont forcé les étudiants à quitter les locaux de trois facultés de l'université d'Aden. Aux étudiants en droit, en ingénierie et en administration, les inconnus ont déclaré qu'ils agissaient ainsi pour mettre fin à la mixité dans ces établissements. Toujours selon ces témoignages, deux étudiants qui filmaient la scène ont été emmenés par les hommes armés.

    L'opération n'a pas été revendiquée, mais al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) et le groupe Etat islamique se sont déjà manifestés à Aden, grande ville du sud du Yémen et siège provisoire du pouvoir yéménite reconnu par la communauté internationale. Ces derniers mois, plusieurs attentats revendiqués par l'organisation EI ont visé des représentants ou des bâtiments du gouvernement.

    Quelle solution politique pour résoudre la crise ?

    Selon un diplomate occidental en poste dans la région, on assiste à une inquiétante montée en puissance du groupe Etat islamique à Aden. Ce qui pose la question de la capacité du pouvoir légitime à maintenir l'ordre dans les zones qu'il contrôle.

    En outre, la menace jihadiste au Yémen complique la recherche d'une solution politique. Depuis mars dernier, l'Arabie Saoudite a pris la tête d'une coalition militaire arabe qui combat la rébellion chiite au Yémen. Un conflit qui dure malgré les négociations de paix organisées ces dernières semaines en Suisse. Et ce chaos yéménite pourrait bien profiter aux frères ennemis jihadistes : al-Qaïda et le groupe Etat islamique.


    Le Koweït engage des troupes au sol

    Le Koweït annonce l'envoi dès la semaine prochaine de troupes terrestres en Arabie saoudite, d’où elles devront traverser la frontière pour le Yémen. Le Koweït participe déjà à la coalition dirigée par l'Arabie saoudite qui combat depuis mars dernier la rébellion chiite du Yémen. La participation du Koweït se limitait jusqu'ici à l'armée de l'air. Outre l'Arabie saoudite et le Koweït, d'autres pays arabes, dont les Emirats arabes unis, Bahreïn, le Qatar, l'Egypte et le Soudan, participent à cette coalition.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.