GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 7 Décembre
Jeudi 8 Décembre
Vendredi 9 Décembre
Samedi 10 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 12 Décembre
Mardi 13 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Syrie: féroces combats autour de Cheikh Meskin

    media L'Armée syrienne libre (ici en opération à Alep) combat aux côtés du Front al-Nosra contre l'armée syrienne à Cheikh Meskin. Reuters/Molhem Barakat

    De violents affrontements se déroulent depuis lundi entre l'armée syrienne et les rebelles pour le contrôle de la ville de Cheikh Meskin, dans la province de Deraa, dans le sud de la Syrie. Il s’agit d’un important carrefour qui ouvre la voie vers Damas, au nord et vers la province de Soueida, à l'est.

    Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

    L'armée syrienne et ses alliés libanais du Hezbollah, aidés par des raids aériens, ont réussi à occuper le nord de Cheikh Meskin et une base militaire appelée la « Brigade 82 », qui avait été prise par les rebelles il y a près d'un an. Les défenseurs de la ville ont alors lancé un appel à la mobilisation générale et des renforts ont commencé à affluer de toute la province, pour tenter de stopper la progression de l'armée régulière. Une contre-offensive des rebelles a permis de freiner l'avancée des troupes gouvernementales et la reconquête de certaines positions dans la base n°82.

    Les combats se sont intensifiés mardi soir, faisant de nombreuses victimes dans les deux camps. L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) fait état de la mort du chef des unités de renfort, qui appartient au Front al-Nosra, la branche syrienne d'al-Qaïda.

    Succès des forces loyalistes

    A Cheikh Meskin, al-Nosra et l'Armée syrienne libre se battent côte à côte, vu l'importance des enjeux militaires. Cela n'a pas empêché l'armée gouvernementale de couper presque toutes les voies de ravitaillement des rebelles.

    Plus au nord, l'armée syrienne a repris au groupe Etat islamique la localité de Mahin, située à l'est de Homs, dans le centre du pays. L'aviation russe est entrée en action avec intensité, pour ouvrir la voie aux troupes positionnées au sol.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.