GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 22 Avril
Dimanche 23 Avril
Lundi 24 Avril
Mardi 25 Avril
Aujourd'hui
Jeudi 27 Avril
Vendredi 28 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Aviation: la compagnie aérienne en difficulté Alitalia sera «vendue au plus offrant», a indiqué le ministre italien des Transports
    • Vaste opération du fisc dans le football au Royaume-Uni et en France, plusieurs arrestations (fisc britannique)
    • Turquie: arrestation ce mercredi de 1000 partisans présumés du prédicateur Gülen (ministre)
    • Hyper Cacher: dix personnes se trouvent en garde à vue dans le volet de la fourniture d'armes à Amédy Coulibaly (proches enquête)
    Moyen-Orient

    L'Iran interdit l'entrée de produits saoudiens sur son territoire

    media Vue panoramique de Téhéran, capitale de l'Iran. Vue panoramique de Téhéran, capitale de l'Iran. (GNU Free Documentation license)

    Le gouvernement iranien a interdit l'entrée de tous les produits saoudiens ou expédiés depuis l'Arabie saoudite et accusé l'aviation saoudienne d'avoir délibérément bombardé son ambassade a Sanaa, au Yémen. La crise entre l'Iran et l'Arabie saoudite entre ainsi dans une nouvelle phase critique.

    Avec notre correspondant à TéhéranSiavosh Ghazi

    L'Iran a accusé les avions saoudiens d'avoir bombardé délibérément l'ambassade iranienne à Sanaa au Yémen et d'avoir blessés plusieurs employés de la mission diplomatique.

    « Le gouvernement saoudien est responsable des dégâts causés et de la situation des membres du personnel qui ont été blessés », a déclaré le porte-parole de la diplomatie iranienne.Téhéran et Riyad s'opposent ouvertement à propos de la crise au Yémen. Le gouvernement iranien a décidé d'interdire tous les produits saoudiens ou en transit par l'Arabie saoudite.

    Une crise qui s'aggrave

    De même, il a décidé de maintenir l'interdiction du petit Hajj. Quelque 500 000 Iraniens se rendaient à la Mecque pour le petit Hajj, qui a été suspendu en avril dernier à la suite de l'agression de deux jeunes pélerins iraniens par des policiers saoudiens. Selon les médias, les pélerins iraniens dépensent entre un et deux milliards de dollars en Arabie saoudite chaque année.

    La crise entre les deux pays s'est donc encore aggravée, quatre jours après que Riyad ait décidé de rompre ses relations à cause de l'attaque de son ambassade par des manifestants qui voulaient dénoncer l'exécution d'un important dignitaire chiite saoudien.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.