GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 26 Septembre
Mardi 27 Septembre
Mercredi 28 Septembre
Jeudi 29 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 1 Octobre
Dimanche 2 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    La Turquie va délivrer des permis de travail aux réfugiés syriens

    media Des migrants tentent de gagner la Grèce par la frontière terrestre avec la Turquie (photo d'illustration). Reuters/Osman Orsal

    Selon un décret paru le vendredi 15 janvier, la Turquie va délivrer des permis de travail aux réfugiés syriens sous certaines conditions. La mesure est destinée à dissuader ces réfugiés de se rendre en Europe.

    Sur les 2,2 millions de Syriens réfugiés en Turquie, seuls 6 800 ont obtenu un permis de travail jusqu'à présent. Selon le directeur de l'Office International du Travail en Turquie, la quasi-totalité d'entre eux travailleraient occasionnellement au noir, pour des salaires nettement inférieurs à ceux des Turcs. Une situation qui provoque quelques tensions dans le pays, où le taux de chômage est d'environ 10%. La mesure prévoit d'ailleurs qu'une entreprise turque ne pourra pas employer plus de 10% de Syriens.

    L'octroi de permis de travail aux réfugiés était très attendu par l'Union européenne. Lundi dernier, le vice-président de la Commission, Frans Timmermans, en visite à Ankara, avait déclaré que le nombre de réfugiés qui arrivent en Grèce depuis la Turquie restait « beaucoup trop élevé ». D’autant plus que le pays a reçu trois milliards d'euros en novembre 2015 pour un meilleur contrôle de ses frontières. Durant cette visite, la question de l'emploi des réfugiés, plusieurs fois évoquée par le gouvernement turc sans jamais aboutir, a été remise sur la table.

    Le gouvernement turc a donc finalement accepté de délivrer des permis de travail aux réfugiés syriens pour les encourager à rester en Turquie, et a également promis une meilleure scolarisation de leurs enfants.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.