GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 23 Juillet
Dimanche 24 Juillet
Lundi 25 Juillet
Mardi 26 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 28 Juillet
Vendredi 29 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Syrie: Damas riposte au massacre de Deir Ezzor en bombardant Raqqa

    media L'armée syrienne a bombardé Raqqa, le fief du groupe EI, tuant 40 personnes, dont des enfants, selon l'OSDH. REUTERS/Nour Fourat

    Des combats violents se poursuivent dans la ville de Deir Ezzor, dans l’est syrien, entre l’armée loyaliste et les combattants du groupe Etat islamique. Plus au Nord, des avions ont mené des raids intensifs contre la ville de Raqqa. Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) le bilan serait de 40 morts parmi les civils.

    Avec notre correspondant à Beyrouth,  Paul Khalifeh

    La riposte de Damas au massacre, samedi, de dizaines de militaires et de civils, partisans du régime à Deir Ezzor, à l’est de la Syrie, n’a pas tardé. Quelques heures seulement après cette tuerie, perpétrée par le groupe Etat islamique, des avions ont bombardé Raqqa, la capitale de facto de l’organisation terroriste, tuant 40 personnes, dont des enfants.

    L'Observatoire syrien des droits de l'homme a indiqué que les avions qui ont mené ces raids ont décollé de régions sous contrôle du gouvernement, sans être en mesure de préciser s’il s’agissait d’appareils russes ou syriens.

    Dans le même temps, l’armée syrienne et les milices supplétives ont lancé une contreoffensive pour tenter de récupérer les positions occupées samedi par les jihadistes de l'organisation Etat islamique, près de Deir Ezzor. Appuyés par l’aviation et d’intenses tirs d’artillerie, les renforts envoyés sur place ont repris certaines positions, sans parvenir toutefois à repousser complètement le groupe EI du village de Baghiliyya.

    Cette bataille revêt une importance stratégique, car Deir Ezzor et ses environs tenus par le régime constituent le dernier obstacle qui empêche la jonction directe entre Raqqa et les zones contrôlées par les jihadistes en Irak.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.