GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 22 Août
Mardi 23 Août
Mercredi 24 Août
Jeudi 25 Août
Aujourd'hui
Samedi 27 Août
Dimanche 28 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le Premier ministre turc promet des représailles après le «vil» attentat à Cizre dans le sud-est du pays
    • UE-France: les baisses d'impôt proposées par le gouvernement doivent être «compatibles avec les engagements» (Moscovici)
    • Pétrole: Téhéran veut récupérer sa part du marché d'avant les sanctions (ministre)
    • Attentat à Cizre en Turquie: au moins huit policiers tués, 45 blessés (agence)
    • Somalie: sept personnes sont mortes dans l'attaque, jeudi, d'un restaurant à Mogadiscio (officiel)
    Moyen-Orient

    Syrie: le groupe Etat islamique commence à évacuer le sud de Damas

    media Des habitants de Qadam attendent à Damas de pouvoir retourner dans leur quartier, évacué par les combattants rebelles, mercredi 20 janvier 2016. AFP

    Des dizaines de cadres et de combattants du groupe Etat islamique et des membres de leurs familles ont commencé à évacuer, cette semaine, les quartiers de Qadam et al-Hajar al-Aswad, au sud de Damas. Direction : Raqqa, la capitale autoproclamée de l’organisation terroriste. Des centaines d’autres devraient les suivre dans les jours qui viennent.

    Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

    L’accord d’évacuation des jihadistes des quartiers sud de Damas avait été conclu à la mi-décembre entre les rebelles armés et le gouvernement syrien. Il concerne essentiellement les combattants du groupe Etat islamique et du Front al-Nosra, la branche syrienne d’al-Qaïda. Mais sa mise en œuvre avait été gelée après la mort du chef rebelle Zahran Allouche, tué le 25 décembre dernier dans un raid aérien syrien.

    En début de semaine, l’accord a été réactivé et appliqué en toute discrétion. Les responsables de l’organisation Etat islamique, leurs lieutenants et leurs familles ont été les premiers à partir à bord de bus, loin des médias. Destination Raqqa, la capitale du groupe jihadiste dans le nord de la Syrie. Ces deux derniers jours, un grand nombre de combattants ont pris le même chemin. En tout, ce sont 2 000 miliciens et leurs familles qui doivent se retirer du sud de Damas.

    Mais avant même la fin de l’évacuation des jihadistes, 5 000 civils originaires de cette région sont revenus dans le quartier de Qadam et ses environs. Ils vivaient, parfois depuis trois ans, dans des camps de maisons préfabriquées, installés par le gouvernement dans la périphérie ouest de Damas. Ce retour a en revanche été filmé et les images diffusées par la télévision publique.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.